5ème sommet UE-UA, Abidjan 2017 : le message conjoint des deux commissions

En prélude au sommet Union Européenne (UE)-Union Africaine (UA) qui doit se tenir en Côte d’Ivoire mercredi, Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, et Moussa Faki, Président de la Commission de l’Union africaine ont, dans un communiqué conjoint, tenu à rappeler l’atmosphère de bonne coopération qui prévaut entre les deux continents.

« Travailler ensemble a tout simplement apporté un plus pour les deux parties. Ce qui se passe en Afrique affecte l’Europe, et ce qui se passe en Europe affecte l’Afrique. Ensemble, nous représentons 83 pays qui abritent 1,7 milliard de personnes », ont exprimé les deux présidents dans le communiqué. Pour eux, l’Afrique et l’Europe sont intimement liés.

Ils ont établit le bilan de la dernière décennie de leur collaboration en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme, de partenariats migratoires, de croissance économique, de commerce, de changement climatique et dans beaucoup d’autres domaines. Un bilan plus ou moins satisfaisant pour eux et qui exprime la force de leur coopération. « Notre coopération nous rend plus forts, plus sûrs et plus prospères », ont-ils affirmé dans le communiqué.

Le continent du future

Dans le message des deux hautes instances, il a aussi été question de la jeunesse du continent et de l’avenir qu’elle représente. « Cela fait de l’Afrique le continent du futur, raison pour laquelle nous avons choisi la jeunesse comme thème du sommet de cette année. À Abidjan, l’UE et l’Afrique ont une occasion unique de commencer à façonner ensemble un avenir commun » toujours selon le communiqué.

Dans cette optique de collaborer avec le continent du future, la commission entend aider à sa construction en apportant une aide financière de « 31 milliards d’euros au développement d’ici 2020 pour aider les jeunes à prospérer chez eux ».

Le Fonds fiduciaire UE-Afrique soutient les jeunes et les femmes du Sahel, du lac Tchad, de la Corne de l’Afrique et de l’Afrique du Nord en mettant l’accent sur la formation professionnelle et la création de micro et petites entreprises. La Banque européenne d’investissement fournit chaque année 2 milliards d’euros de financement.

Selon le message conjoint des deux responsables, il s’agit d’ « un investissement dans notre avenir commun. Dix ans après la stratégie commune Afrique-UE, notre coopération va de succès en succès. C’est un partenariat égal dans lequel nous nous soutenons les uns les autres, nous aidant les uns les autres à prospérer et à faire du monde un lieu de vie plus sûr, plus stable et plus durable.»

3 commentaires
  1. Patrick dit

    vous parlez de quelle coopération d’égal à égal quand les noirs meurent en mer méditerranée quand les africains n’ont pas le droit de parler de leur dignité quand on crée les guerres pour venir faire l’arbitre et piller les ressources naturelles ;quand on soutient une démocratie qui n’a pas de nom dans les pays . Ce qui se passe en Afrique n’affecte en rien l’europe sinon regardez la libye aujourd’hui ,qui sont ceux qui ont créé ce carnage ,la libye n’a pas de gouvernement aujourd’hui mais on continue toujours de piller ses pétroles,regardez le Togo les marbres de ce pays ont servi à construire des châteaux pour les gens en Europe c’est pitoyable le phosphate de ce pays rentre tout le temps en europe mais allez voir Hahotoé le village où on extrait le minerais .merci

    1. GHAME BRAHIM dit

      Vous avez tout a fait raison. Les africains doivent prendre leur destin en main pour pouvoir évoluer. Ils doivent se rendre compte que le seut et unique chemin c’est d’adopter la démocratie comme moyen indispensable pour ce faire.

  2. […] Visitez le site de Beninwebtv Author: {Beninwebtv} […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus