A la UneSociété

Bénin: vers une « privatisation voilée » du Port autonome de Cotonou selon le Syntrapac

 » Nous savons que le régime agit par brutalité. Mais la force appelle la force. Pour le moment,  nous expliquons , au moment opportun, nous aviserons « . Ce sont là quelques propos à retenir du point de presse animé par le syndicat des travailleurs du Port autonome de Cotonou ( Syntrapac).

--- Publicité---

Suite à l’annonce de la décision du gouvernement de confier la gestion du Port autonome de Cotonou à un délégataire , le Syntrapac s’est retiré pour analyser ladite décision. Et à les en croire, ils se sont rendus compte que contrairement à ce que le gouvernement veut faire croire, qu’il s’agit « d’une privatisation voilée » du Port autonome de Cotonou,  le poumon de l’économie nationale . Ce qu’ils dénoncent et promettent y faire barrière .

Pour eux, il n’est en aucun cas possible qu’un privé intervienne dans la gestion du Port autonome de Cotonou. Et le gouvernement sur le dossier est carrément passé à côté, selon les propos du Porte parole. À l’en croire, le gouvernement a commis deux péchés dans la conduite du dossier .

Dans ses explications, il apparaît clairement que dans le fond, cette décision est dangereuse pour la survie du Port, mais et également dans la forme, le gouvernement a désigné unilatéralement le délégataire, ce qui est encore plus grave,  selon le Syntrapac. Ils demandent au gouvernement de se raviser et de reconsidérer cette décision.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité