A la Une

Duel Talon-Ajavon: un zoom sur les législatives de 2019 qui plombe le développement

La lune de miel entre le président Patrice Talon et son principal allié du second tour de l’élection présidentielle de Mars 2016 n’a duré que six mois. Si pour le commun des béninois, la dissension entre les deux personnalités est partie de la rocambolesque affaire de 18 kg de cocaïne pure, pour les proches du président du Patronat du Bénin, la mésentente entre les deux hommes est née déjà au lendemain de l’investiture du président Patrice Talon.

En effet, selon des sources proches du président Sébastien Germain Ajavon, après son élection à la magistrature suprême, l’opérateur économique devenu président de la République a commencé  par se libérer des engagements qu’il a pris auprès de son allié dans les perspectives du deuxième tour de l’élection présidentielle de Mars 2017. Mieux, les accords signés avec la coalition de la rupture composée de plusieurs candidats à l’élection présidentielle et qui sont favorables à une alternance au sommet de l’Etat qui ouvre la voie à un nouveau départ, ont commencé par être également remis en cause.

--- Publicité---

En d’autres termes, le président Patrice Talon après être élu à la magistrature suprême du Bénin, a casé certains membres de la coalition de la rupture qui lui sont proches et a pris sa distance vis à vis des autres.

Affaire 18 kg de cocaïne: un zoom sur l’élection législative de 2019 

Le doute persiste dans le camp du président Sébastien Ajavon sur ce qu’il convient d’appeler l’affaire des 18 kg de cocaïne qui a maintenu pendant 8 jours en garde à vue le président du patronat du Bénin. Dans le cercle restreint du président Sébastien Ajavon, on continue de croire que cette affaire est un montage du pouvoir du président Patrice Talon pour mettre à l’abri un partenaire qui pourrait être encombrant dans la mise en œuvre du plan peaufiné par le pouvoir pour arranger ses affaires mises en difficultés par l’ancien président de la république et pour mettre les garde-fous nécessaires pour sauvegarder les acquis même après le pouvoir.

Venu en 3ème position lors de l’élection présidentielle de 2016, Sébastien Ajavon pourrait bien être un handicap pour l’actuel locataire de la Marina qui ambitionne avoir la majorité qualifiée pour les législatives à venir afin de mettre en œuvre les différentes réformes contenues dans son programme d’action.

Une implication du président du patronat dans les élections législatives de 2019 pourrait empêcher la réalisation du plan du pouvoir en place. Pour surmonter cette difficulté, le régime du président Patrice Talon a décidé; à en croire des proches du président Ajavon de coller une affaire à cet allié devenu trop encombrant. Inutile de vous rappeler la suite du dossier qui est toujours d’ailleurs d’actualité car malgré qu’il a été relaxé par la justice béninoise au bénéfice du doute, le président Sébastien Ajavon décide de creuser l’affaire pour faire jaillir toute la vérité et laver son honneur. Une démarche qui rencontre pour le moment des résistances de la part du parquet.

Succession de dossiers: des manœuvres pour détourner Ajavon de la préparation de 2019

D’une affaire à une autre, le président du patronat du Bénin a été servi par le régime du président Talon. Après les affaires de 18 kg de cocaïne pure qui a défrayé la chronique pendant plusieurs semaines, le président Sébastien Ajavon a été également secoué par des affaires de relèvement fiscales de 167 Milliards de FCFA. Un montant astronomique qui fait couper le souffle et qui pourrait donner de l’insomnie au patron des patrons. Cette affaire fut suivie d’une autre de collecte de taxes.

L’objectif de la résurgence de tous ces affaires selon des proches du président du patronat vise à occuper l’allié d’hier pour l’empêcher de développer sur le terrain des stratégies en vue d’avoir des députés pour le compte de la 8ème législature.

Le bruit avait en effet entre temps couru que le patron des patrons serait entrain d’installer discrètement des cellules de base en vue des joutes électorales à venir. Pour le freiner dans cet élan, il faut l’occuper par des affaires d’où la succession des dossiers qui ont alimenté la colonne des canards ces derniers temps.

Duel Talon-Ajavon: la réconciliation est-elle encore possible?

Des voies se sont élevées au lendemain de l’affaire des 18 kg de cocaïne pure pour appeler à la réconciliation des deux hommes dont la collaboration est nécessaire pour booster le développement du Bénin.

L’ancien président de la République et ancien Maire de la Commune de Cotonou s’est même engagé à jouer les médiateurs pour que les personnalités transcendent ce qui les divise pour se donner la main pour le bonheur du peuple béninois.

Mais loin de réussir cette mission, les choses se sont plutôt empirées entre les deux hommes au point de susciter la question de savoir s’il y a vraiment une volonté de part et d’autre de favoriser cette réconciliation. Une question qui trouve sans doute sa réponse dans l’évolution des événements entre le président Patrice Talon et le président Sébastien Ajavon.

C’est devenir très prétentieux aujourd’hui d’affirmer sans se tromper que demain sera le temps de la réconciliation. Qu’est ce qui pourrait rendre si difficile la cohabitation entre ces deux personnalités qui, il y a seulement quelques mois se rendaient visite au domicile? La réponse à cette question ne doit pas être cherchée loin; les enjeux de l’heure. Et l’enjeu le plus en vue actuellement est l’élection présidentielle de 2019. Peut-on compter sur les députés d’un allié qui a l’air suffisant et qui dès le lendemain de l’élection présidentielle a commencé par montrer ses caprices en exigeant intempestivement des choses au premier des béninois?

La solution la plus efficace face à une personne de ce caractère serait de l’écarter puisqu’il serait difficile de le soumettre. C’est dire que le chef de l’exécutif béninois n’a actuellement aucun intérêt à se réconcilier avec son allié d’hier, au contraire. Envisager donc de réconcilier ces deux opérateurs économiques convertis en acteurs politiques serait plutôt un exploit pour le médiateur qui se donnerait cette mission.

En tout cas, l’ancien président – Maire Nicéphore Soglo  a déjà connu un échec cuisant et la possibilité ne lui est même pas donné aujourd’hui pour revenir à la charge car il a désormais des problèmes personnels à résoudre.

Duel Talon-Ajavon: quel impact sur le développement et la mise en oeuvre du PAG:

Bon nombre de béninois ont nourri de l’espoir en voyant ensemble deux dinosaures de l’économie nationale qui ont promis travailler dans une synergie d’action pour démontrer aux acteurs politiques qui se sont empêtrés depuis l’avènement du renouveau démocratique dans une gestion égocentrique des ressources de l’État avec à la clé des détournements de deniers publics.

Mais cette illusion s’est vite estompées suscitant de la déception dans le cœur de beaucoup de concitoyens qui ont anormalement placé trop d’espoir sur ce régime comme s’il allait gouverné un autre Bénin rempli de béninois de type nouveau ou comme si les acteurs politiques qui ont animé la vie publique jusque-là seraient tous envoyés au Rwanda ou sur une autre planète et remplacés par des acteurs politiques vierges avec une conscience neuve.

En tout cas, la réalité est tout autre. le président Patrice Talon n’est pas inculte des affaires et il n’aura pas forcément besoin de Sébastien Ajavon pour déployer son programme d’action.

Il est vrai que les deux hommes mis ensemble dans une synergie d’ensemble est une chance pour le développement accéléré du pays. Mais la cohabitation de deux hommes d’affaire qui n’ont pas atteint le niveau de détachement matérialiste nécessaire n’est pas toujours possible surtout quand on porte toujours le rêve de construire une assise financière qui fait de vous des hommes les plus en vue de son pays et même au delà.

Il faut pas perdre de vue que le discours d’un homme qui aspire au pouvoir est toujours un mirage. lorsque le candidat Patrice Talon affirmait qu’il a déjà obtenu tout ce dont un homme peut rêver mais qu’il s’est rendu compte qu’il y a plus important que la richesse, il dit pas forcément la vérité .

C’est pour dire que le président Patrice Talon n’ignore pas le faite qu’une relation harmonieuse avec le président du Patronat est un plus pour la réalisation de son PAG et pour la transformation des conditions de vie du béninois. Mais cet intérêt est-il assez fort, suffisamment fort pour qu’on le priorise? N’oubliez pas que le chef de l »Etat actuel avait affirmé « qu’en toute chose, il pense d’abord à lui. Et quand il finit de penser à lui, alors en ce moment il pense aux autres ».

par ailleurs, c’est un secret de polichinelle que de dire qu’il y a très peu de béninois pour ne pas dire qu’il en a pas qui ont véritablement une fibre patriotique développée. Je ne voudrais pas affirmer à la suite du générale Mathieu Kérékou que les béninois n’aiment pas leur pays.

Que la rivalité actuelle entre le président du patronat et l’actuel président de la République impacte négativement le développement du Bénin, personne ne s’en préoccuperait outre mesure pourvu que les affaires personnelles marchent.

Mais puisque l’histoire de tout peuple est toujours marquer par des virements radicaux, la jeune génération saura corriger les égarements actuels afin que le peuple béninois maltraité, humilié par ceux qui le gouvernent depuis 1960 puisse un jour jouir de sa souveraineté et la joie d’être bien gouverné.

---Publicité---

Un commentaire

  1. Hé Bénin du petit biglotcheme!!Kai!! Ventrepoliticien, pardonner le pardon,sinon la colère colelera le moment venu et ce sera trop mauvais pour toi, aujourd’hui c’est 4G partout, demain si tu as même 18G tu seras foutu de ta foutaise de toi ooooôoo!! En tout cas moi va prier Allah pour que nous ne manquerons pas d’air et d’eau, tant pis pour egochi egota , nous sommes habitué déjà, surtout que le soleil n’a pas de parti politique pour être mouvantier ou opposant, doucement doucement , ,vêlê vêlê

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité