Esclavage en Libye : Aurélien Agbénonci annonce l’assistance aux ressortissants béninois

De passage devant la représentation nationale pour la présentation de son projet de budget 2018, le ministre des affaires étrangères a profité pour expliquer les dispositions en cours à l’endroit des béninois qui se retrouvent en situation d’esclavage en Libye. Le gouvernement étant resté pendant longtemps silencieux sur le sujet, c’était l’occasion pour le ministre Aurélien Agbénonci de porter à la connaissance des députés les actions que l’État béninois est entrain de mener en faveur de ses ressortissants.  »Le Bénin apportera l’assistance qu’il faut à ses ressortissants qui sont dans cette condition-là. Peut être que nous n’avons pas une approche très spectaculaire de ce genre de problème ; parce que nous allons au cœur des problèmes qui se posent à nos compatriotes  », déclare t-il.

À l’en croire, le gouvernement béninois est en contact permanent avec son ambassade en Algérie , qui a juridiction temporaire sur la Libye. Au delà de ça , les Organisation Non Gouvernementales humanitaires sont également mises à contribution , pour avoir des informations précises et fiables sur la situation des béninois vivant en Libye. Ce qui leur a permis par exemple de localiser un ressortissant béninois qui a pu échapper à ses tortionnaires . Par rapport à ce cas, il a expliqué que des dispositions urgentes sont déjà prises pour lui permettre de rentrer au pays.

Le ministre des affaires étrangères a souligné que la protection des béninois de l’extérieur, en occurrence ceux qui se retrouvent dans les situations difficiles est une priorité pour le gouvernement. Et au delà, le Bénin s’associe également à toutes les autres nations pour dénoncer et prendre des mesures pour éviter à l’avenir ce qui se passe en Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus