Souveraineté africaine : Kemi Seba annule l’opération « Chamailleres » et change de stratégie

Après avoir lancé la valorisation des produits africains au Bénin, le président de l’Ong Urgence panafricanistes et initiateur du Front Anti-Cfa Kemi Seba  vient d’annuler l’opération « Chamailleres ». Il s’agit d’une opération qui s’inscrit dans la lignée des actions annoncées à l’avance et mises sur pieds par l’Ong Urgences Panafricanistes.  C’est pourquoi, le président de l’Ong Urgences panafricanistes entend changer de stratégie dans le cadre de la lutte pour la souveraineté africaine.

« Nous vous annonçons qu’après de longues discussions avec nos anciens sur la Terre-Mère (dont la sagesse n’est plus à démontrer), nous avons décidé de changer de mode opératoire pour ce qui est de nos actions politiques (tout en continuant à communiquer de la même façon pour tout ce qui concernera nos actions sociales » a annoncé Kemi seba sur sa page Facebook.

En effet, pendant longtemps, le front anti CFA et l’Ong urgence panafricanistes avaient dans leur démarche de la lutte pour l’auto-détermination africaine, mené des actions en adoptant une logique qui a porté ses fruits via de grandes mobilisations et d’alertes de l’opinion publique sur les revendications liées à la souveraineté africaine.

Kemi Seba passe à une autre étape

«Aujourd’hui, refaire des mobilisations politiques annoncées à l’avance comme ce fut le cas auparavant s’avérera inopérant tant nos adversaires savent comment nous procédons. Nous devons passer à une autre étape » a expliqué Kemi seba. Selon lui, l’ennemi s’attend à leurs actions et a donc tout le loisir de les aseptiser ou de les contrer. Selon le président de l’Ong urgences panafricanistes, « les ennemis (endogènes ou exogènes) de l’Afrique paniquent lorsqu’ils ne s’attendent pas aux coups que nous leurs portons ». Aussi, rappelle-t-il à titre d’exemple : « une seule action coup de poing non annoncée (mais prévue depuis pourtant un an et demi) a donné sur la question du franc cfa un retentissement inégalé , accentuant de manière spectaculaire l’impact de nos mobilisations entamées depuis le début de l’année ».

« C’est sur cette voie que nous devons plancher, tout en maintenant le principe de non-violence politique qui jusque-là, même si nos cœurs bouillonnent, a démontré son efficacité » a-t-il ajouté.

Kemi seba passe à des actions dignes de GREEN PEACE

A en croire kemi seba, l’année 2017 leur a permis de réussir à mettre sur la scène internationale les questions du Franc CFA. Aussi annonce t-il désormais passer à des actions dignes de GREEN PEACE dans le mode opératoire, mais adaptées à la réalité africaine. « Nous avons l’audience, la capacité de mobilisation et la notoriété suffisante pour frapper fort systématiquement » a-t-il rassuré.

Pour rappel, Kemi Seba en dé-sautant le verrou contre le Franc Cfa entend mettre fin à la gestion, l’orientation, et la structuration  de l’économie africaine par la puissance coloniale. Toutefois, la lutte contre le Franc Cfa est pour Kemi Seba une révolution, , qui ne cessera que lorsque l’Afrique aura obtenu sa  libération et non  une révolte.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus