4ème congrès du PRD : la grosse bourde d’Adrien Houngbédji

L’actuel maire de la commune d’Adjohoun, dans le département de l’Ouémé, rejette son élection au poste de la vice-présidence du Parti du renouveau démocratique (PRD) lors du 4ème congrès ordinaire de cette formation politique. Dans un entretien exclusif accordé à nos confrères, l’homme dénonce un positionnement sans consultation.

« Je ne comprends pas à quel joue le PRD et pourquoi m’ont-ils maintenu à ce poste de vice-président du parti ». Ainsi s’est exprimé l’actuel maire de la commune d’Adjohoun, Léon Boccovè. L’homme qui se dit surpris de ce maintien au poste, ne comprend pas le jeu que tente de jouer le leader de cette formation politique qui ne l’a même pas consulté avant son positionnement.

[su_quote]« Je ne suis plus membre du PRD depuis quelques années. J’ai été aux élections législatives et aux communales sous la bannière de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND) avant d’être élu maire toujours avec cette casquette. Alors, pourquoi me choisir en tant que vice-président du PRD ? »[/su_quote]

S’est interrogé le maire qui déclare n’avoir participé ni de près, ni de loin à l’organisation de ce 4ème congrès ordinaire du parti tenu ce 02 décembre 2017 à Porto-Novo.  « Je n’étais même pas à ce congrès. Vous comprenez ma surprise en apprenant une telle nouvelle alors même que j’occupe un poste de responsabilité dans ma nouvelle formation politique qu’est l’AND », a-t-il précisé.

De telle déclaration jette de discrédit sur les conclusions de cette assise ordinaire qui a permis à maître Adrien Houngbédji d’être reconduit à la tête de ce parti dont il est d’ailleurs le fondateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus