A la UneEconomie

Adhésion à la Cedeao : un comité de Chefs d’Etats pour adopter les Termes de Références

La 57ème session de la Conférence des Chefs d’États et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) tenue le 16 décembre 2017 à Abuja au Nigéria a consacré la mise sur pied d’un Comité de Chefs d’États pour adopter les Termes de Références de la demande d’adhésion du royaume du Maroc en qualité de membre de la Cedeao, de la Tunisie en qualité de membre observateur et de la Mauritanie en qualité de membre associé.

Composé du Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé ; du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara ; du Président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo ; du Président de la République de Guinée, Alpha Condé et du Président de la République Fédérale du Nigeria Muhammadu Buhari ; ce Comité aura également pour mission de superviser l’étude approfondie des implications ces adhésions.

--- Publicité---

« La Conférence note que les questions d’adhésion au Traité de la Cedeao ainsi que l’octroi de statut d’observateur aux pays tiers devraient être précédées par la mise en place de cadre institutionnel approprié qui devrait constituer la base juridique de telle décision », précise le communiqué final de la 57ème session de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Cedeao.

Selon ce communiqué, la Conférence a instruit le Président de la Commission d’engager immédiatement le processus d’élaboration d’un Acte communautaire approprié qui définira le processus de prise de décision au sein de la communauté en conformité avec les dispositions de l’article 9, alinéas 2 et 3 du Traité Révisé de la Cedeao.

---Publicité---

Un commentaire

  1. Sur la réalité sociale et économique du Maroc voire la presse allemande : http://www.spiegel.de/thema/marokko/
    Pas plus qu’à l’UA, le Maroc n’apportera RIEN à la Cédéao sinon que d’être le cheval de Troie de la France, d’israél et des monarchies terroristes du Golfe…
    Le seul but du Maroc : amener un maximum de pays à cautionner sa colonisation du territoire des Sahraouis pour mieux continuer à y piller les ressources naturelles au détriment du Peuple Sahraoui qu’il spolie et martyrise.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité