A la UneSociété

Bénin / activités du cnds : plus rien ne va entre le gouvernement et les centrales syndicales

La csa-Bénin, cisi-Bénin, la cgtb, l’unstb, cesub ont décidé de suspendre à compter de ce Vendredi 15 Décembre 2017 toute participation aux activités du conseil national du dialogue social (cnds).

C’est à travers une déclaration rendue publique ce vendredi 15 que les responsables des centrales et confédérations syndicales signataires de la charte du dialogue social ont décidé de suspendre leur participation aux rencontres du cnds et exigent « la convocation dans les plus brefs délai des états généraux du dialogue social dans notre pays et la tenue d’un atelier d’appropriation du contenu de la charte du dialogue social par les parties prenantes aux fins d’une confirmation ou infirmation des engagements pris par lesdites parties ».

--- Publicité---

Tout en dénonçant le marché de dupes qui entoure le dialogue social caractérisé par « la violation permanente et violente » de la charte du dialogue social par l’exécutif, les centrales et confédérations syndicales signataires de la charte du dialogue social appellent à un nouveau départ du dialogue entre les partenaires syndicaux et le gouvernement.

« En tout état de cause, le gouvernement sera tenu responsable des déconvenues qu’engendreraient la non-prise en compte de la présente déclaration » a martelé les responsables syndicaux.

Les responsables syndicaux mettent également en garde le gouvernement contre des actes attentatoires à la privation de liberté syndicale et d’expression.

---Publicité---

Un commentaire

  1. Kkkkkk vous nous faites trop rire vous là Il faut le bâton pour vous redresser dans ce pays Etre syndicaliste donne droit à tout prrrrrttt

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité