Bénin / Affaire Atao : il n’y a pas flagrant délit selon Me Kato Atita

 » le flagrant délit ne lui a pas été signifié. Et nous rejetons la manière dont les Officiers de la Police Judiciaire en font usage dans le cas d’Atao Hinnouho  ». C’est ce que déclare Maître Kato Atita, qui estime qu’en aucun cas , le député Atao Hinnouho ne saurait être isolé de la procédure normale prévue pour un député. Selon lui, c’est pour rapidement l’abattre , qu’on cherche à brandir l’argument du flagrant délit.

Maître Kato Atita, n’est pas contre la poursuite de l’honorable, mais il demande que la procédure soit rétablie dans les normes pour bien qualifier les faits, afin que la défense de son client soit assuré comme cela se doit. Il estime que ,  » les activités commerciales du député Atao Hinnouho ne datent pas d’aujourd’hui, et c’est ce qui lui a toujours permis de mener des activités politiques depuis des années  ». Partant de ce fait, l’avocat conseil du député , demande que la Police judiciaire mène l’enquête au delà de son client. Pour lui il est important pour la suite du dossier d’aller interroger les responsables des partis politiques qui ont longtemps bénéficié des fruits de cette activité commerciale. Il ne trouve pas logique que ce dernier soit isolé des bénéficiaire de cette activité qui est aujourd’hui incriminée. Atao Hinnouho, avant de prendre son indépendance politique a longtemps milité dans le Parti du Renouveau Démocratique (PRD), du Président Adrien Houngbédji. Il a donc mené la majorité de ses activités politiques au sein du PRD, c’est après cette expérience de plusieurs années, qu’il a jugé bon de créer sa propre formation politique , dénommée  » RESO ATAO  » .

Pour rappel, il lui est reproché la commercialisation de  » faux médicaments  », ce qui est interdit au Bénin. A la suite d’une enquête , qui au début ne le ciblait guère selon la Police, il a été découvert à son domicile ce vendredi 08 décembre 2017, des cartons de  » faux médicaments  ». Ce qui le met en difficulté avec la justice. Actuellement, l’homme est introuvable et son avocat conseil affirme ne pas avoir de ses nouvelles, depuis le vendredi 08 décembre 2017.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus