Bénin : l’Alliance FCBE prépare son retour en force

L’alliance des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) prépare son apparition en grande pompe sur la scène politique. Nonobstant leur activisme politique sur les sujets de l’actualité sociopolitique et la tournée de remobilisation à la base que les ténors de cette alliance ont effectué il y a quelques semaines, l’heure est actuellement aux préparatifs du congrès ordinaire de la dite alliance.

L’organisation de ce congrès vient se conformer aux décisions du Conseil National, tenu le 03 décembre 2016. Il se tiendra du 23 au 24 Décembre 2017 , et c’est la ville de Parakou qui est retenu pour accueillir les manifestations , qui se tiendront précisément au centre d’alphabétisation et à la place Bio-Guera. Plusieurs sujets sont prévus pour être abordés lors de cette grande messe, qui sonnera sans doute la remobilisation des différentes composantes de l’alliance.

Pour avoir été pendant dix ans la plus forte formation politique du Bénin sous la bannière du Président Boni Yayi, avec un nombre important de députés et d’élus locaux,les Forces Cauris pour un Bénin Émergent, depuis leur échec aux élections présidentielles de 2016 semblent aborder leur déclin. Cet échec qui a fragilisé l’alliance n’est pas uniquement le fait d’avoir perdu les élections, mais déjà avant les élections elle a enregistré le départ de bon nombre de ses ténors , qui en réalité n’étaient pas d’accord avec le choix du candidat Lionel Zinsou. Et comme ça ne suffisait pas , d’autres ont très tôt fait de claquer la porte pour se retrouver du côté du candidat gagnant.

Il faut rappeler que l’Alliance FCBE s’est déclaré de l’opposition et joue ce rôle depuis quelques temps. Et pour mener à bien cette mission, ils ont besoin de se réorganiser pour continuer à s’imposer , ce qui passe nécessairement par l’obtention d’un nombre important de député à l’assemblée nationale. Et les élections législatives étant donc très proches, ça sera un des sujets important qui fera objet de discussion lors de ce congrès. Les FCBE qui s’efforcent pour ne pas vivre le destin que l’UBF du Général Mathieu Kérékou, doivent intelligemment jouer les cartes en 2019.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus