Chan Maroc 2018 : les arbitres prêts, l’assistance vidéo pour une première

Les arbitres et arbitres-assistants désignés pour le Championnat d’Afrique des Nations (Chan) qui va se dérouler au Maroc du 13 janvier au 4 février 2018 à Casablanca, Agadir, Marrakech et Tanger, au Maroc sont tous prêts. Ces derniers l’on fait savoir à travers le site de la CAF, qui va expérimenter pour la première dans une compétition sur le continent l’assistance vidéo (Var).

44 au total, les arbitres et les arbitres-assistants désignés pour la compétition ont participé à un stage de préparation du 27 novembre au 1er décembre au Caire (Égypte). Lesdits officiels, ont été à l’école de l’analyse technique et tactique du jeu, l’examen de clips vidéo de matchs pour la phase théorique. Ils ont ensuite subi des séances pratiques avec des joueurs qui ont eu lieu au Centre technique de l’Association égyptienne de Football. (source site de la CAF).
Au cœur de ce stage des officiels, l’élément nouveau a été le Var.
« Les participants se sont également familiarisés avec l’assistant video (VAR) qui sera utilisé pour la première fois dans une compétition africaine. », a expliqué le média, qui a précisé par la suite qu’ils ont tous subi des examens médicaux approfondis pour vérifier leur état de santé général et leur condition physique.

Ils ont dit selon le site :
« Après les cinq jours d’entraînement intensif, je suis certain que vous êtes suffisamment équipés pour faire valoir vos compétences, au CHAN Total, bien sûr, mais également sur toutes les autres compétitions qui suivront, qu’elles soient locales, continentales ou mondiales » a déclaré Suleiman Hassan Waberi, président de la Commission des arbitres de la CAF.

« On a participé à un programme très intensif et important en vue du CHAN. Les joueurs se préparent et les arbitres doivent également faire de même pour être à leur diapason. Je suis convaincu que les leçons tirées des séances théoriques et pratiques seront précieuses pour la qualité de nos productions sur le terrain », a affirmé l’arbitre malgache, Hamada Nampiandraza.

« Le parcours a été très bénéfique et nous a aidé à maîtriser et à améliorer certains aspects de notre travail. Tout le monde était très impliqué et je crois fermement que les sélectionnés donneront une bonne image de l’arbitrage africain au Maroc », a dit le Sénégalais Maguette Ndiaye à la fin du stage.

« J’ai la conviction que nous ne décevrons pas. L’arbitrage est un aspect évolutif du jeu qui nécessite d’être intelligent, de déployer une approche tactique et d’avoir une bonne anticipation – ce que nous avons appliqué rigoureusement durant le stage », a rajouté Helder Martins de Carvalho, l’expérimenté directeur de jeu angolais.

Selon le média le directeur de l’arbitrage de la CAF, Eddy Maillet, s’est dit satisfait des résultats et de la performance des arbitres et des arbitres-assistants, ajoutant que la liste définitive des officiels sera rendue publique prochainement après une évaluation critique de chacun des participants par les membres de la Commission des arbitres de la CAF.  

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus