Égypte : une chanteuse de pop condamnée pour un clip jugé « indécent »

La chanteuse de pop de 25 ans, Shaima Ahmed a été jugée et condamnée à une peine de deux ans de prison fermes après avoir produit un clip moralement jugé indécent dans son pays. Elle avait été arrêtée par la police égyptienne samedi pour des accusations d’incitation à la débauche.

Dans une vidéo de la chanson « Andy Zourouf » (j’ai des problèmes), elle apparaissait en lingerie, flirtait avec de jeunes hommes et mangeait des fruits d’une manière sexuellement suggestive.

Cette vidéo de sa chanson « I Have Issues » a suscité une polémique sur les réseaux sociaux en Égypte. La vidéo a suscité l’indignation généralisée dans une Égypte socialement conservatrice.

Elle s’est excusée aux personnes qui ont été choquée par la vidéo. « Je n’imaginais pas que tout cela arriverait et que je serais l’objet d’attaques aussi violentes de tout le monde », a-t-elle écrit dans un post Facebook supprimé.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus