A la UnePolitique

Affaire Atao : « il n’est point question de l’immunité parlementaire » Rachidi Gbadamassi

Les bruits assourdissants suscités par le dossier de vente de faux médicaments qui a poussé dans le maquis, l’honorable Mohamed Atao Hinnonuho n’est pas du goût de son collègue Rachidi Gbadamassi qui a voulu rompre le silence pour inviter les uns et les autres au calme pour que la justice fasse son travail.

Reçu ce Mardi 12 Décembre 2017 sur la chaîne du service public de l’office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb), l’élu de la  8ème circonscription électorale milite pour que la justice soit la même pour tous dans le pays de Béhanzin, de Kaba et de Bio guerra.

--- Publicité---

« …Nul n’est au dessus de la loi. Tu peux être député, ministre et même président de la République; quand tu es en infraction directe vis à vis de la loi que toi même tu as voté, la justice doit jouer son rôle » a t-il affirmé.

Pour lui, le dire, n’est pas être contre son collègue ou jouer à l’avocat du gouvernement mais permettre à chaque institution de jouer le rôle que la République lui a confié pour la bonne marche de l’État de droit que nous nous sommes librement donné.

« …Il n’est point question de l’immunité parlementaire. Je ne suis pas contre mon collègue ni non plus entrain de défendre le gouvernement; mais je veux juste qu’on laisse la justice faire son travail » précise le « titulaire de chaire » en politique.

De quoi faire taire tous les tohu-bohu que suscitent dans le pays, les différents dossiers de corruption soulevés par le gouvernement du « nouveau départ » à l’instar du dernier dossier en date;  celui qui défraie actuellement la chronique et qui touche l’un des plus jeunes parlementaires de la septième législature.

---Publicité---

2 commentaires

  1. Gros chien du gouvernement Talon.tu ferais mieux te taire car Atao est mille fois que toi.lui au moins ne tue pas de façon inhumaine et cruelle comme tu l’as fait au juge.il lui est reproché la vente illicite de présumé faux médicaments parce que jusque là aucun laboratoire n’a étudié pour déclarer faux ces médicaments.Lorsque certains membres de ce gouvernement parlent de la justice moi ça me fait beaucoup rire.là où la première institution n’est pas respectée.le récidivisme en matière de violation de la constitution.Gros chien du gouvernement plaide auprès de ton maitre Talon pour le respect du serment avant de se faire donneur de léçons au peuple béninoi.les parakois te détestent à jamais chien de Talon.

  2. Tu as la preuve de tout ce que tu dis… et puis les faux medicaments mon frère renseigne un peu sur ça avant d’avancer des arguements « qu’est ce qu’on appelle faux medicaments. »

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité