A la UneEconomie

Les pays de la Cedeao optent finalement pour 2020 pour faire disparaître le franc Cfa

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) a annoncé la création de sa monnaie pour 2020. La décision a été prise à l’issue du 52ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest tenu les 16 et 17 décembre 2017 dans la capitale nigériane.

« 2020 doit être la création de la monnaie de la Cedeao » a déclaré Roch Kaboré , le Président du Faso de retour d’Abuja à la 52e session des chefs d’Etat de la Cedeao. Selon lui, la conception se fera de manière progressive de sorte que tous les pays qui pourront répondre aux critères de convergences puissent commencer à battre la monnaie Cedeao en attendant que les autres pays se conforment et intégrent le processus de cette monnaie. Aussi, précise t-il qu’en 2020, cette monnaie devra donc exister et démarrer.

 

--- Publicité---

Roch Kaboré a tenu promesse

Cette décision actée par les chefs d’Etat africains vient mettre fin au Fcfa tant décrié en Afrique. Aussi, confirme t-elle (la décision), l’engagement du président Burkinabé Roch Kaboré à en finir avec le Franc Cfa. Pour rappel, le président burkinabè Roch Kaboré s’est prononcé le dimanche 05 novembre 2017 sur l’épineuse question du Franc cfa, monnaie commune utilisée par 15 pays francophones d’Afrique de l’ouest et du centre avec en moyenne 155 millions d’habitants.

Ce dernier, dans une interview accordée aux journalistes de TV5 Monde, Rfi et Le Monde à Ouagadougou,  n’a pas tari de mots pour afficher son soutien indéfectible pour la création prochaine d’une monnaie commune aux pays d’Afrique de l’ouest.

Pari gagné pour kemi Seba ?

Le débat sur le Franc cfa, monnaie commune utilisée par 15 pays francophones d’Afrique de l’ouest et du centre (155 millions d’habitants), liée à l’euro par un système de parité fixe fait polémique en Afrique et dans le monde. En effet, en mettant feu à un billet de 5.000 fcfa lors d’un rassemblement le 19 août 2017 à Dakar, le polémiste Kémi Séba avait relancé un débat brûlant.

Même si après son arrestation, le Franco-Béninois a finalement été relaxé mardi 29 août 2017 par la justice sénégalaise, ce geste a suscité une avalanche de réactions sur le cfa, la dernière monnaie coloniale encore utilisée dans le monde. Pour plusieurs économistes, il s’agit d’une monnaie considérée comme un facteur de stabilité par ses défenseurs, et jugée par ses détracteurs comme un frein au développement des pays aux économies fragiles.

---Publicité---

22 commentaires

  1. Enfin la bonne nouvelle de la journée foncé comme ça nous ne voulons pas que celà reste juste des paroles nous voulons la concrétisation

    1. Ce n’est que des effets d’annonce. La création d’une monnaie ne se décrète pas. Attention à une crise monétaire qui aura des répercussions très graves pour les pays pauvres comme le Bénin.

      1. Tu préfères rester encore sous l’influence et la dépendance du colonisateur?
        Réveille toi et regarde autour de toi et tu verras que les temps ont changés.

  2. Enfin la bonne nouvelle de la journée foncé comme ça nous ne voulons pas que celà reste juste des paroles nous voulons la concrétisation

  3. Que la France ou quelque pays impérialiste ne soit ni de près ni de loin mêlé au processus de cette monnaie qui doit être faite par les Africains, contrôlée par les Africains et dans l’intérêt des Africains.

  4. une bonne nouvelle d’accord les amis mais sachez que 2020 est encore très loin et les hommes politiques africain sont souvent à la recherche de la richesse personnelle. Il suffira que la France lance des menaces à certains chefs d’état et facilement ils vont renoncer puisque leurs intérêts personnels sont en jeux

  5. Pourquoî faudrait il que ces 15 pays Africains contînuent a se servir en monnaie avec le Fcfa des lors qu ils ont acquis l independance!
    C est un paradoxe ! Laissons les gerer eux meme leur monoaie entre eux
    Ils sont grands

  6. Bonne initiative mes Président s. Mais est ce cela une porte de sortie de crise? Tout développement est synonyme d’une bonne éducation. Pour moi il faut d’abord rehausser le niveau de l’éducation dans nos pays et sensibiliser la population la voie du développement. Ainsi je pense que cela allait beaucoup nous aider. Que l’Esprit Saint nous aide à sortir de là ou nous sommes. Amen. Que Dieu Protège l’Afrique.

  7. Si réellement les africains pouvaient se prendre en charge a partir d’une monnaie commune en lleu et place du francs CFA, d’ici quelques années notre continent sera le plus puissant de la planète.

  8. Très bien l’Afrique a besoin des dirigeants africaines responsables pour défendre nos économies et développement durable félicitations aux initiatives

  9. La photo du joli garçon Kémi Séba doit être gravée sur le tout nouveau premier billet de 5000 « cedeao » qui sortira.

  10. Nous devons lever la question dés frontières qui nous divise autant. Si nous devons adopter une monnaie commune nous devons aussi jouir de la libre circulation. Comment pourrions-nous parler de monnaie commune quand on ne peut pas vendre ou circuler librement sur notre chère continent. Plus de Togolais, plus du Gabonais ou Ivoirien. Nous sommes tous frères..très important.

  11. Enfin l’Afrique arrive, malgré la joie, j’ai encore peure parce que 2020 est encore très loin, parce que le passé nous a montré que si un Européen ou un américain menace un de nos dirigeants, le projet peut devenir un ennemi à battre.

  12. J’attends 2020 pour le croire …..hi hi hi nos chefs d’état pantin. Bon je leur reconnais ce courage.
    Reste à régler le compte du traitre outara

  13. Si tout était si simple. Le CFA est un avantage pour certains pays et un inconvénient pour d’autres.
    Il est un désavantage actuel à l’exportation et un avantage à l’importation. Mais qu’exporte le Bénin à part sa population (et un peubfe cotton)?
    Donc demain le riz produit à l’étranger sera plus cher et comme le Bénin n’exporte pas ou presque pas ça n’apportera aucun plus. Une belle équation deconomie décroissante.

    Comment se faire entuber deux fois à 40 ans d’intervalles et en criant victoire dans les deux cas.

  14. Aujourd’hui avec l’apparission de la cryptomonnaie, il est plusqu’imperieux de s’y adonner. Nos pays tiers avec cette nouvelle monnaie telle Bitcoin, coinyecoins permettront a Nos Etats d’etre autonome; de ne pas etre lie aux banques traditionnelles et meme aux Etats colonisateurs. Je vous y invite car moi meme y est investi

  15. On a pas été naïf mais fiable parce que beaucoup n’avaient pas de bon niveau d’étude comme Kemi Seba et plein d’autres.
    Maintenant regardez la différences et bientôt on prêtera de l’argent aux Occidentaux .

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité