Sénégal-affaire cession de Tigo :  Macky  Sall Tape du poing sur la table et donne un ultimatum

Le président sénégalais Macky Sall n’entend plus baisser les bras sur l’affaire Cession de Tigo au Sénégal. C’est ce qu’il a fait savoir  ce lundi 04 décembre 2017 au cours de la revue annuelle conjointe de la politique économique et sociale, tenue au palais de la République. Aussi, a-t-il donné à l’opérateur Tigo et ses partenaires un ultimatum d’un mois pour que l’affaire soit réglée. .

Selon Macky sall, le gouvernement compte convoquer les partenaires de Tigo, mais aussi ceux qui veulent reprendre Tigo, que ce soit Wari ou le consortium de Xavier Niel, autour d’une table. « On ne peut pas continuer à laisser planer une situation comme ça. On leur donnera le temps qu’il faut » a-t-il laissé entendre avant de donner au maximum un mois, pour trouver un accord entre eux.

A l’en croire, l’État risque de prendre une solution non heureuse.  « Nous, nous avons besoin de 4G. Nous avons besoin que la compétition et la concurrence joue. Là finalement il n’y a qu’un seul opérateur qui tient la route » a t-il déploré. Aussi, a t-il invité les partenaires à se donner les moyens de se parler et trouver entre eux une solution avant d’avertir : « Sinon l’État prendra une solution qui peut ne pas être heureuse. Il faut qu’ils sachent qu’il y aura un délai, une deadline qu’ils ne peuvent pas dépasser. Ça va être au plus tard la fin du moins de janvier début février prochain ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus