Economie

Sierra Leone : le diamant de la paix aux enchères à New York

Le diamant de la paix découvert en Sierra Leone en mars dernier, sera vendu aux enchères lundi à New York aux États Unis. Il est question d’un diamant de 709 carats, le 14ème plus gros diamant au monde et le plus gros jamais découvert en Sierra Léone depuis qu’un autre diamant de 969 carats y a été trouvé en 1972.

C’est la société Rapaport Group qui va organiser la vente pour le compte de la Sierra Léone. Selon son PDG, Martin Rapaport, la vente de ce « fascinant » diamant génèrera des revenus qui iront en intégralité à la Sierra Leone et serviront par ricochet, à développer la localité où la précieuse pierre a été découverte.

--- Publicité---

Ce gros diamant, dénommé par les sierras léonais, « diamant de la paix », a été découvert par un pasteur chrétien Emmanuel Momoh, et l’avait confié aux autorités. La communauté locale lui avait alors adressé des remerciements de n’avoir pas vendu la pierre au marché noir.

Des offres jusque là insuffisantes

En mai, le gouvernement de Freetown avait fait savoir que les enchères enregistrées jusque-là étaient insuffisantes.

Ces enchères, les premières à se tenir dans le pays pour un diamant de cette taille, avaient eu lieu à la Banque centrale à Freetown, où la pierre a été placée peu après sa découverte en mars dans la province diamantifère de Kono, dans l’est du pays.

C’est un citoyen britannique, responsable d’une société spécialisée installée à Anvers en Belgique, qui avait fait la meilleure offre reçue jusque-là, 7,7 millions de dollars.

---Publicité---

5 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité