Bénin: déjà 90 cas de grossesses dans les collèges de l’Atacora après trois mois de cours

Pour le compte de l’année académique 2017-2018, le département de l’Atacora fait déjà un bilan inquiétant en matière de grossesses en milieux scolaire. Selon les informations fournies par la Direction Départementale de l’Enseignement Secondaire de l’Atacora, 90 cas de grossesses on été enregistrés au bout du premier trimestre de l’année académique 2017-2018 dans les collèges d’enseignement général dudit département.

Dans les statistiques avancées , la commune de Matéri vient en tête avec 29 cas de grossesses enregistrés. A sa suite se retrouvent les communes de Natitingou, Kouandé, Péhunco, Tanguiéta, Kérou, Toucountouna, Boukoumbé et Cobly, qui ont à leur actif, des chiffres non moins importants. Trois catégories de personnes ont rivalisé d’ardeur pour mettre à l’actif de ces localités, ces différents chiffres . D’après les enquêtes menées par les responsables des écoles, les auteurs de ces grossesses seraient pour la plupart des élèves , des enseignants et des artisans .

Le phénomène prend de plus en plus d’ampleur au Bénin et il y a lieu de trouver des mécanismes efficaces pour l’éradiquer. Elles sont plusieurs, ces filles qui tombent enceinte en pleine année scolaire et mettent ainsi en péril leur cursus scolaire .

Selon un rapport des organisations de la société civile, plus de 80% des filles qui tombent enceinte en pleine année scolaire abandonnent les cours. Cet état de chose met en difficulté leur avenir et par ricochet, ne favorise pas le développement du Bénin.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus