Bénin : le gouvernement autorisé à ratifier la charte du Conseil de l’Entente

La représentation nationale a donné son quitus au gouvernement pour la ratification de la charte du Conseil de l’Entente. Les députés présents à la session du mardi 23 janvier 2018 ont à l’unanimité adopté le projet de loi portant autorisation de ratification de cette Charte mise sur pied à Cotonou le 05 décembre 2011 et qui met l’accent sur la redynamisation de l’intégration politique, économique et culturelle.

En donnant leur caution pour la ratification de ce document, les députés permettent au Bénin de prouver sa volonté à refonder le Conseil de l’Entente sur le plan politique, économique et culturel par la coordination et l’harmonisation des politiques des pays membres. Par ailleurs, à travers la ratification de cette charte, le Bénin augmente sa chance d’abriter le siège du Fonds d’entraide et de garantie des emprunts du Conseil de l’Entente. A cet effet, les députés ont recommandé au gouvernement de prendre les dispositions idoines afin que, par voie diplomatique, le Bénin parvienne à abriter le siège de ce fonds communautaire.

Il faut souligner que la charte comporte 38 articles répartis en quinze chapitres et cinq titres qui traitent les objectifs, principes et missions des organes et institutions spécialisées du Conseil de l’Entente.

Pour rappel, le Conseil de l’Entente a été la première organisation de coopération sous régionale créée le 29 mai 1959 par quatre pays fondateurs au départ, dont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Niger.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus