A la UneSociété

Bénin : une rocambolesque affaire de corruption fait trembler la commune de Ouidah

A Ouidah un bras de fer gigantesque se déroule entre la première autorité de cette commune et la directrice de l’office du tourisme de la ville. Que s’est-il passé et qu’est ce qui fait l’objet des attaques à distance constatées sur les réseaux sociaux depuis quelques jours ?

Les divergences seraient parties de la célébration de la fête du Vodoun à Ouidah. Après des recoupements, des badges pour assister aux festivités et manifestations marquant le 25ème anniversaire de la célébration des cultes endogènes du Bénin, auraient été concoctés et vendus aux touristes qui voudraient y prendre part. Jusque là, aucun problème ! La discorde est venue du prix desdits badges qui auraient été modifié au marqueur. Par qui ?

--- Publicité---

Selon les autorités communales, partisans de la version de la maire Célestine Adjanohoun, la directrice de l’office du tourisme de Ouidah, Isabelle Essou, serait la principale responsable de cette surfacturation dans le but de faire porter le chapeau à l’autorité communale et la déstabiliser.

Faut ! S’insurgent les pro- Essou qui, selon la version de cette dernière, les badges incriminés auraient été tous imprimés par la mairie et confiés à l’assistant de la directrice pour la vente. De plus, de sources proches du dossier, ce serait la première fois que la mairie s’occupe de cette activité car elle a toujours été le travail de l’office du tourisme.

Un jeu de ping-pong

Chacun se rejette le tord dans cette affaire rocambolesque qui d’ailleurs a déjà coûté le poste de directrice de l’office du tourisme de Ouidah à madame Isabelle Essou. Oui, madame Isabelle Essou a été déchargée de ses fonctions par le maire de Ouidah qui lui reproche de faire preuve d’une irresponsabilité sans pareil dans une tribune publiée sur facebook.

« L’actrice choisie, dame Isabelle Essou, un agent fainéant, dupe et habitué de la facilité, parachuté, sur fonds de copinage par l’ex Maire Séverin Adjovi, à la tête de l’Office du Tourisme de Ouidah, une structure… confiée aux mains de l’incompétente directrice Isabelle Essou, incapable de proposer le moindre plan de relance pour cette structure, la caisse de la Mairie n’a jamais reçu un seul copeck de cette structure depuis que cette habituée de la facilité y a installé son réseau de faussaires bien déguisé ».

Mais pour les proches de la mise en cause, il ne s’agit que d’abus et d’arbitraire dans ce dossier. « L’autorité de Isabelle Essou Dahito, directrice de l’Office de Tourisme de Ouidah a tout le temps été bafouée par madame le maire pour le simple fait qu’elle ait été nommée par l’ancien maire, Sévérin Adjovi. Pour preuve, c’est un subordonné, un simple guide touristique, qui reçoit les hôtes officiels en lieu et place de sa directrice qui, toutes les fois, est privée à dessein d’informations ».

Une enquête et une intervention du préfet requises

Certains dénoncent l’incompétence et d’autres une purge. Dans tous les cas, la désormais ex-directrice de l’office du tourisme de Ouidah aurait été confiée aux autorités policières qui, après des heures de garde à vu, l’auraient relâché faute de preuves suffisantes.

Cependant, la lumière doit donc être faite sur une affaire qui relance la question de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des deniers publiques dans la commune de Ouidah. Une commune qui, il y a environ six mois, connaissait un changement forcé à sa tête, avec la destitution de l’ancien maire Sévérin Adjovi et l’arrivée de Célestine Adjanohoun.

Les autorités préfectorales et policières doivent se saisir de cette affaire et y faire la lumière afin de situer les responsabilités et dans le cas échéant, punir selon les dispositions de la loi y afférentes.

---Publicité---

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité