Côte d’Ivoire : avions MI24, blindés et soldats, l’armée déploie la grosse artillerie à Bouaké

Suite aux affrontements survenus mardi entre différentes factions de l’armée, des renforts ont été envoyés à grande pompe dans la ville de Bouaké où se sont déroulés les échanges de tires. Des hommes, des hélicoptères et de l’armement y ont été déployés pour assurer la sécurité de la ville, selon le gouvernement.

Le porte-parole du gouvernement, le ministre Bruno Nabagné Koné  a révélé qu’à la suite « d’une altercation entre différentes factions de militaire à Bouaké, le gouvernement a déployé dans la nuit du mardi à mercredi deux avions MI24, des blindés légers de mêmes qu’une centaine de soldats au sol afin de sécuriser la ville de Bouaké.»

Des mesures prises par les autorités pour palier à toutes éventualités, tout en prenant soin de préciser qu’il ne s’agit pas d’une mutinerie comme en ont l’habitude certains militaires en Côte d’Ivoire, mais plutôt  d’ « altercations entre différentes factions sécuritaires. »

Depuis vendredi des altercations opposent deux corps de l’armée ivoirienne à Bouaké. Le bilan dressé par le gouvernement fait état d’un « blessé, des véhicules incendiés  et de l’annexe du CCDO saccagé ». Une enquête sera ouverte selon le porte-parole du Gouvernement, et devrait situer les responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus