Politique

Russie : l’opposant Alexeï Navalny arrêté lors d’une manifestation à Moscou

Dans l’incapacité de se présenter à l’élection présidentielle de 2018, en raison de son casier judiciaire, l’opposant russe a appelé à organiser des manifestations dans le pays. Une mobilisation non-autorisée s’est notamment tenue à Moscou.

Des manifestations se sont tenues dans plusieurs villes de Russie, le 28 janvier 2018, à l’appel de l’opposant russe Alexeï Navalny, non autorisé par la justice à se présenter à l’élection présidentielle de mars prochain en raison de ses condamnations.

--- Publicité---

A Moscou, près de 4 000 personnes selon l’AFP, et environ 1 000 selon un communiqué de la police, étaient rassemblées au centre ville, alors que la manifestation n’avait pas été autorisée par la mairie de Moscou qui a fait savoir, par conséquent, qu’elle exigerait «des mesures judiciaires» contre Alexeï Navalny.

Ce dernier a lui-même été interpellé par les forces de l’ordre dans le cadre de cette manifestation illégale. La police moscovite, dans un communiqué, a fait savoir qu’Alexeï Navalny avait été inculpé pour «violation des procédures concernant l’organisation d’une manifestation». Plusieurs milliers de manifestants pro-Navalny se sont également réunis, selon l’AFP, dans des villes de province, dont Nijni-Novgorod, Tcheboksary, Tomsk ou encore Saint-Pétersbourg.

Le 30 décembre 2017, la Cour suprême russe a rejeté l’appel d’Alexeï Navalny, confirmant l’interdiction qui lui a été faite par la Commission électorale de se présenter à l’élection présidentielle de mars prochain en raison de son casier judiciaire.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité