Diplomatie

Adhésion du Maroc dans la Cedeao: le Nigéria et le Bénin ne s’accordent pas sur le sujet

La Cedeao est dans une tourmente sans pareil depuis que le royaume du Maroc a décidé de demander un ticket d’entré au sein de l’organisation. Les uns en sont favorables tandis que certains ne veulent pas en entendre pas parler.

Au Nigéria des voix s’élèvent pour dire non à l’entrée du Maroc au sein de la Cedeao. Pour ces personnalités dont l’influent ancien diplomate nigérian Oladapo Fafowora, laisser entrer le Maroc dans l’organisation serait comme si la France et l’Union Européenne y entraient.

--- Publicité---

Pour eux, « le Maroc cherchait à entrer dans un marché élargi de la CEDEAO pour ses exportations industrielles dont la plupart viendront de l’UE, en particulier de la France ».

Mis à part le président national de l’Association des ambassadeurs de carrière à la retraite du Nigeria (ARCAN), Oladapo, qui trouve qu’il s’agit (la demande du Maroc) d’« un problème majeur de politique étrangère auquel l’administration Buhari est confrontée », le patronat du pays avait aussi exprimé ses réticences relatives à l’adhésion du Maroc à l’organisation sous régionale.

Oladapo a cependant avoué que « Le ministère des Affaires étrangères est présumé avoir la responsabilité principale de conseiller le gouvernement sur notre politique étrangère. Mais comme on le sait maintenant, ce n’est pas toujours le cas. Il y a d’autres acteurs clés dans le système qui ont la capacité d’influencer de manière décisive notre politique étrangère », regrettant que la politique étrangère d’Abuja soit « partagée ».

Le journal nigérian Vanguard a rapporté mardi que « Le gouvernement fédéral a été conseillé mardi de ne pas soutenir la candidature du Maroc à la CEDEAO, car son adhésion proposée n’est pas dans l’intérêt du Nigeria »

Mais le Bénin est D’accord à l’arrivée du Maroc

En visite à Rabat lundi dans le cadre de la visite officielle d’une délégation du Parlement béninois à la Chambre des Représentants du Maroc, le président du parlement béninois Adrien Houngbédji a eu un entretien avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, à l’issue duquel il a exprimé sa volonté de voir le Maroc en tant que membre de la Cedeao.

« Tout comme le gouvernement (béninois) l’a fait, nous (parlement du Bénin) accueillons de manière favorable la volonté exprimée par le Maroc d’intégrer la CEDEAO » à-t-il déclaré.

Adrien Houngbédji a tenté d’expliquer cette position du bénin en déclarant que « Le Maroc a exprimé une volonté structurée qui prouve que le Royaume a toutes les raisons de vouloir intégrer l’espace CEDEAO ». Il poursuit en soulignant que le Maroc est « un pays africain et un pays de l’Afrique de l’Ouest qui développe une politique d’investissement en Afrique de l’Ouest » et que « cette politique mériterait d’être mieux reçue et mieux accompagnée », a estimé Houngbedji.

Le sujet de l’adhésion ou non du royaume du Maroc au sein de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) continue toutefois de diviser les différents pays membres de cette organisation, des pays qui ont des avis mitigés sur ce que pourrait apporter ou non le Maroc à l’organisation et bien entendu, aux Etats qui la formes.

---Publicité---

10 commentaires

  1. Ils ont raison les nigérians car le maroc n’a rien à offrir, mais comme ce pays est un bordel à ciel ouvert et la franace fait ce qu’elle veut dans ce pays, donc tous les produits européens rentrent très facilement en afrique de l’ouest et à dieu aux entreprises africaines…..

    1. c’est la faute du maroc que la DZ est en failliteet votre monnaie a dégringoler pour valoir 1 euro égale 200 dinars !mille dirhams vaut 20.000 D.A…il y a plus de putes en algerie que dans toute l’Afrique en algérie les bordel (maisons closes ) sont autorisés au maroc non parceque c’est HARAM ya l’himare

  2. La concurrence ça fait peur à tout ceux qui détiennent des monopoles et font ce qu’il veulent des consommateurs. Le Maroc propose un beau challenge au Nigeria,comme france ??.

  3. L’arrivée du Maroc serait un grand pas de l’avant pour la cedeao,car elle deviendrait la 20 eme puissance économique mondiale ce qui lui donnerait du poids pour les négociations avec les autres partenaires sans compter que l’Union européenne n’as pas besoin du Maroc pour vendre ses produits en Afrique,il y’a dés alliances avec les pays francophones ;c’est plutôt un problème politique car certains alliés du Nigéria veulent isoler le Maroc mais la majorité des pays membres de la cedeao sont pour m’integra Du maroc

    1. Tu vois mal les choses et je vois que tu n’as pas compris grande chose. Maroc ne doit nul part figurer dans la CEDEAO, non et non. C’est pour détruire la première puissance de qu’est le Nigeria et prendre le cobtrôle de tout enfin. Jamais je soutiens le Nigeria

  4. j pense qu aujourd hui l idée des pays africaines n est plus de favoriser l éco étrangère, du moment ou ses continents sont les contre développement africaine. pour cela nous souhaiterions au autorités nigériane soucieux de ce continent d accepté l intégration du Maroc

  5. Normal qu’au Nigeria ,Algérie…on ne souhaite pas l’entree Du Maroc à la Cedeao car leur monopole en serait affecté. Ils n’ont aucune considération envers les peuples et ne s’en préoccupent pas du tout.
    La concurrence est au profit du peuple

  6. qui fait la chasse aux subsahariens le maroc ou l’algérie…la DZ est en faillite dans tous les domaines honte à vous de parler de l’économie alors que vous acheter tout à l »europe surtout à la France la mayonnaise vous ne savez pas la fabriquer,,,,,!!!!!!

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité