Politique

Afrique du sud: le parlement vote à grande majorité l’expropriation des terres sans compensation

Le Parlement sud-africain a adopté mardi une motion déposée par le Parti de la gauche radicale, Economic freedom fighters (EFF), pour procéder à l’expropriation des terres sans compensation de certains propriétaires terriens.

La motion, qui comprendrait une révision de la constitution, a été parrainée par le dirigeant du EFF Julius Malema et a été adoptée à une écrasante majorité de 241 voix pour et  83 contre la proposition.

--- Publicité---

« Nous devons nous assurer que nous restaurons la dignité de notre peuple sans indemniser les criminels qui ont volé nos terres », a déclaré M. Malema au parlement en présentant la motion et rapporté par l’agence Reuters.

Le Congrès national africain (ANC) a amendé la motion, mais l’a soutenu, avec son vice-chef whip, Dorries Eunice Dlakude, déclarant que le parti « reconnaît que les instruments politiques actuels, y compris l’article 25 de la constitution peut entraver une réforme agraire efficace. « 

L’engagement du nouveau Président de la République

Dans son premier discours sur l’état de la nation il y a deux semaines, Cyril Ramaphosa a lancé un appel direct aux électeurs noirs pauvres, le noyau de la base de soutien électorale de l’ANC, en disant qu’il chercherait à accélérer le transfert de terres aux Noirs.

Deux décennies après la fin de l’apartheid, l’ANC subit des pressions pour corriger les disparités raciales dans la propriété foncière où les Blancs possèdent la plus grande partie de la terre.

Ramaphosa a déclaré mardi qu’il poursuivrait l’expropriation des terres sans compensation, mais a ajouté que cela devrait être fait d’une manière qui augmente la production agricole et améliore la sécurité alimentaire.

L’Assemblée nationale, en accord avec sa chambre haute, a chargé son comité de révision de la constitution de réviser la constitution conformément à la motion réussie et de lui faire rapport au plus tard le 30 août 2018.

---Publicité---

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité