A la UneEconomie

Bénin – Mairie de Porto-Novo : Emmanuel Zossou désormais sur une braise ?

Le maire de la commune de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, pourrait bientôt faire la une des journaux quant à sa gestion à la tête de la mairie. Pour cause, difficulté de validation du budget de la municipalité, exercice 2018 et retard dans le paiement des salaires et dans l’avancement des agents.

--- Publicité---

Retard dans le paiement des salaires des agents de la mairie de Porto-Novo. Le fait paraît bien anodin mais, au-delà de ce retard constaté depuis janvier 2018, il convient de faire remarquer que cette municipalité que dirige le maire Emmanuel Zossou du Parti de renouveau démocratique (PRD) est sérieusement éprouvée depuis que ce dernier a été installé en tant que première autorité à la tête de l’hôtel de ville de Porto-Novo.

De sources bien informées, ce retard est dû principalement à la gestion financière peu orthodoxe qui est faite de la mairie par le maire Zossou et qui est d’ailleurs moins appréciée par ses collaborateurs et par la préfecture, l’autorité de tutelle. Et pour cette raison, le budget de la mairie, exercice 2018 est rejeté par la préfecture pour une troisième fois pour fautes de conformité  dans certaines lignes budgétaires.

Sur ce document renvoyé à la commission l’ayant rédigé, la mairie a fait une prévision budgétaire dépassant légèrement la barre de trois (3) milliards de francs CFA. Et pour les responsables des deux syndicats de la maison, le retard dans l’adoption de ce budget justifie le retard dans le paiement des salaires des agents de la mairie pour le compte de janvier 2018. « Tout rentrera bientôt dans l’ordre pour le paiement de ses salaires », nous ont-ils rassuré.

L’arrêt des avancements…

Toujours à la mairie de Porto-Novo, en plus de ce retard de paiement des salaires et surtout des difficultés pour la validation du budget par l’autorité de tutelle, Emmanuel Zossou est confronté à un autre problème qu’est l’avancement des agents de la municipalité. Se fiant toujours à nos sources bien crédibles,  les avancements dans les salaires ont stagné depuis 2013. « Nous sommes sur les salaires de 2013 et aucune lueur d’espoir ne profile à l’horizon. Malgré nos différentes démarches pour que l’autorité municipale se conforme à cette exigence légale et légitime, rien n’est fait dans ce sens », nous a confié un des agents qui requiert l’anonymat.

Contacté afin d’avoir les raisons qui motivent un tel retard et surtout une telle stagnation des avancements en salaire de ces agents, le maire Emmanuel Zossou dit ne pas vouloir se prononcer ni sur ce sujet, ni sur le dossier. Mais du côté des responsables syndicaux, les travaux évoluent pour un retour à la normale. « Ces agents seront bientôt payés, non seulement ils auront leurs salaires, mais également les rappels pour ce retard dans les avancements », a rassuré un des responsables syndicaux. Des affirmations et déclarations qui n’ont malheureusement pas infirmé les informations que nous disposons.

Un état de choses qui n’est pas du goût des agents qui envisagent entamer un mouvement de débrayage les jours à venir avec ou sans l’accord de leurs responsables syndicaux. A suivre…

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité