A la UnePolitique

Bénin: Marie-Elise Gbedo révèle les dessous de son échec répétitif aux élections présidentielles

Invitée sur radio Océan Fm pour parler du phénomène de grossesses en milieux scolaires, Me Marie Elise Gbedo devenue depuis quelques temps hostile aux sujets politiques n’a pas pu échapper aux questions des journalistes sur ce plan. Première femme à se porter candidate à une élection présidentielle au Bénin, elle a expliqué selon lui ce qui est à la base de l’échec qu’elle enregistre à chaque compétition électorale. Ainsi ,Marie Elise Gbedo indexe deux facteurs qui seraient à la base de ses résultats lors des élections. Il s’agit des réalités sociologiques du Bénin et des fraudes électorales qui contribueraient à l’émiettement de ses voix.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi: Bénin – grossesse en milieu scolaire : Marie Elise Gbèdo tacle à nouveau les journalistes [/su_heading]

--- Publicité---

Loin de ce que certains ont toujours pensé, Marie Elise Gbedo estime qu’elle a bel et bien le soutien des femmes béninoises. Le fait que ces dernières ne se mobilisent pas autour d’elle a carrément une autre explication selon l’avocate. A l’en croire les réalités sociologiques du Bénin ne sont en phase avec l’idée qu’une femme puisse se donner l’opportunité d’être présidente de la République . Une analyse qui conduit les autres femmes à douter de sa capacité à triompher, alors ces dernières se disent qu’elles ne se donneraient la peine de donner leur voix à quelqu’un qui ne pourra pas s’en sortir. D’un autre coté Me Marie-Elise Gbedo accuse les fraudes électorales qui font qu’elle a toujours douté des statistiques qui lui sont attribuées à chaque proclamation des résultats présidentielles .

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi: Bénin: le tacle de Marie Elyse Gbèdo aux journalistes [/su_heading]

Pour rappel, Me Marie-Elise Gbedo parallèlement à son activisme pour le respect des Droits de la femme s’illustre de façon remarquable sur la scène politique. Plusieurs fois ministre de la République, elle est la première femme candidate à une élection présidentielle en 2001 avec 0,36 % des suffrages exprimés. Un résultat qui ne la décourage pas pour autant, car en 2006 elle était encore au rendez-vous cette fois avec 0,32 % des suffrages exprimés. Elle revient également en 2011 et 2016 toujours avec une défaite.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité