A la UneSociété

Bénin – Peuhls transhumants : la commune d’Adjohoun dans une confusion totale

La commune d’Adjohoun s’est réveillée ce matin dans une situation confuse incontrôlable jusque là par les autorités locales.

De sources concordantes, les manifestants s’opposent à l’entrée des peulhs transhumants dans la commune . Ces derniers seraient déjà dans les localités environnantes et ne tarderont pas à prendre d’assaut la commune d’Adjohoun.

--- Publicité---

Lire aussi Bénin: Sanglant affrontement entre peulhs et agriculteurs à Pobè

Loin d’être un comportement contraire à l’hospitalité , les populations expliquent que leur attitude est une manière de prévenir d’éventuels affrontements entre peulhs et agriculteurs.

A chaque passage de ces hommes, il y a d’énormes dégâts tant matériels que pertes en vies humaines. 

Il y a quelques semaines, selon les manifestants, leur passage dans la commune avait fait cinq (5) morts avec la destruction massive des cultures. En début de cette nouvelle année, ils étaient dans la commune de Bonou, une commune frontalière à Adjohoun et on a dénombré deux morts avec des blessés graves.

Alors que le gouvernement Talon avait exigé qu’un itinéraire soit rigoureusement respecté par ses peuhls, ces derniers préfèrent abandonner les couloirs à eux tracés pour ne détruire que les cultures créant des dommages et des manques à gagner aux pauvres agriculteurs.

La situation, jusqu’à cet instant, est toujours confuse et les autorités peinent à maîtriser la population en colère.

---Publicité---

Un commentaire

  1. Si l’État est incapable de faire respecter l’itinéraire tracé aux éleveurs transhuants , les populations ont le droit de prendre leur responsabilité sur leur terre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité