A la UnePolitique

Palais des gouverneurs : L’acerbe réplique des questeurs à l’He Basile Ahossi

La déclaration de l’honorable Léon Basile Ahossi sur les difficultés de trésorerie de l’assemble nationale continue de faire des vagues.Après la lettre réponse du secrétaire général administratif de l’institution parlementaire pour situer les responsabilités et répondre au député qui s’est trompé de cible, les questeurs reviennent à la charge à travers un point de presse au cours duquel ils ont servi une acerbe réplique à leur collègue du bloc de la minorité parlementaire.

En effet, c’est le siège de l’assemblée nationale qui a été choisi ce jeudi 1er Février 2018 (malgré les vacances parlementaires) pour apporter les clarifications nécessaires aux « affabulations » du député de la minorité parlementaire.

--- Publicité---

[su_heading]Lire aussi : Bénin: la réponse du Parlement aux déclarations du député Basile Ahossi sur Canal 3 [/su_heading]

Pour les deux questeurs de l’assemblée nationale, Valentin Aditi Houdé et son collègue Janvier Yèhoutomè, les déclarations de leur collègue insinuant une mauvaise gestion des ressources financières de l’assemblée nationale est un acte de mauvaise foi visant à jeter le discrédit sur l’institution parlementaire.

[bs-quote quote= »Le 2ème questeur et moi-même sommes jusqu’à nouvel ordre les gestionnaires administratifs et financiers de l’Assemblée nationale. Selon les conférenciers, si l’institution parlementaire était aussi en faillite, l’honorable Basile Ahossi ainsi que ses collègues auraient accumulé des arriérés sur ce que le parlement leur paie. » style= »style-7″ align= »center » author_name= »Valentin Aditi Houdé » author_job= »1er questeur à l\’Assemblée nationale »][/bs-quote]

Pour les conférenciers, l’honorable Basile Ahossi a fait preuve d’une mauvaise foi évidente dans sa déclaration d’autant plus qu’il a toujours émis un vote favorable aux rapports d’activité du président de l’assemblée nationale.

« En effet, selon le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président est tenu de présenter tout au moins deux fois dans l’année son rapport d’activités. Depuis la présente législature, le rapport du président Adrien Houngbédji a toujours été voté à 100% à une exception près qui est celle du dernier rapport ou le député Atao Mohamed Hinnouho a voté contre. Le député Basile Ahossi a toujours voté pour les rapports du président de l’Assemblée nationale. De plus, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale en son article 22 stipule que « tout député peut adresser au président de l’institution des questions écrites ou orales sur ses activités et sa gestion et le président dispose d’un délai de 15 jours pour répondre »

[su_heading]Lire aussi : Bénin : la 7ème législature du Parlement compte désormais 82 députés [/su_heading]

Pour finir, ils invitent leurs collègues à ne pas transposer les querelles de personnes sur l’institution.

---Publicité---

Un commentaire

  1. Mes honorables, deputés à l’Assemblée Nationale, chers questeurs je suis très heureux et à la fois malheureux, heureux de ce point de presse que vous aviez fait en emportant des clarification au peuple suite a ce que le deshonorable Leon Basile Ahossi membre de la minorité a dit concernant votre institution mais malheureux car on repond à un imbecile par le silence.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité