Bénin: Prince Aligbonon démissionne de son poste de chargé de mission
|

Bénin: Prince Aligbonon démissionne de son poste de chargé de mission

Prince Sonon Aligbonon n’est plus le chargé de mission de la préfecture du Zou depuis la matinée de ce mardi 27 mars 2018. 

C’est à travers une correspondance adressée au ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale en date du 27 mars 2018 que le désormais ex chargé de mission a présenté sa démission. Connu pour ses actions à travers la fondation Sonon Aligbonon et surtout avec son Mouvement des jeunes leaders révélés de savè (MJLR), Prince Sonon Aligbon a été nommé chargé de mission par le conseil des ministres du 15 mars 2017. Suite à cette nomination, l’homme a pris les commande pour son nouveau poste le lundi 27 mars 2017. Un an donc jour pour jour, il dépose les armes sans pour autant donner les raisons de cette démission inattendue.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin : de la « casse » à la « ligne rouge », Modeste Toboula l’éternel incompris? [/su_heading]

 

« Aussi, voudrais-je vous prier d’accepter officiellement, à compter de ce jour mardi 27 mars 2018, ma démission au poste de chargé de mission du préfet du département du Zou. Je vous serai reconnaissant de me concéder le droit de ne pas évoquer ici les raisons profondes d’une telle décision qui, au regard de l’évolution des choses, s’imposent à moi », a écrit Prince Sonon Aligbonon dans sa correspondance de démission. Tout en partant de ce poste, il a invité le Président de la République à revoir le traitement salarial des autres chargés de mission dans les préfectures du pays. Un des motifs de son départ? Les jours à venir pourraient édifier davantage les Béninois.

A lire également