Bénin : le projet Asphaltage bientôt dans sa phase active

Le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, monsieur José Didier TONATO a tenu ce jeudi 29 mars 2018, une séance d’information et d’échanges avec les collectivités locales, sur le démarrage imminent des travaux du projet d’asphaltage des grandes villes du Bénin. La rencontre qui s’est tenue à l’hôtel Golden Tulip le diplomate de Cotonou, a connu la participation des préfets, maires des communes concernées par ledit projet.

L’objectif de cette séance est de recueillir les observations des autorités des communes bénéficiaires des projets afin d’harmoniser le processus de mise en oeuvre et d’effectuer les derniers ajustements avant le lancement effectif des travaux dans les toutes prochaines semaines.

Grâce à une présentation détaillée des ouvrages à implanter et des zones d’intervention, les autorités locales ont eu l’occasion de mieux s’approprier de leur rôle dans l’exécution du projet et d’exprimer leurs attentes particulières par rapport à sa mise en oeuvre.

Il faut rappeler que le « PROJET ASPHALTAGE » qui prend en compte, dans sa première phase, les villes de Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo, Sèmè-Kpodji, Lokossa, Bohicon, Abomey, Parakou et Natitingou ; vise à assainir le cadre de vie à travers le bitumage et le pavage des rues, la construction d’ouvrages d’assainissement et l’aménagement urbain.

Le Ministre José Didier Tonato a rassuré les autorités locales qui sont les interlocuteurs du Gouvernement du président Patrice Talon auprès des populations, de la prise en compte de leurs suggestions et des dispositions prises pour un démarrage effectif des travaux à courte échéance.

Cette concertation marque donc le virage ultime vers la modernisation et la résolution de nombreux problèmes environnementaux de nos villes, pour de meilleures conditions de vie des populations inscrits au pilier n°3 du Programme d’Action du Gouvernement «Bénin Révélé».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus