Bénin – UAC: plus d’une trentaine d’étudiants arrêtés sur le campus d’Abomey-Calavi

L’ Université d’Abomey-Calavi est en état d’alerte depuis quelques jours. La Police républicaine en a fait un siège avec des armements bien lourds pour étouffer toute manifestation des étudiants qui depuis des semaines expriment leur mécontentement à travers une grève de 72 heures chaque semaine.

 

[su_heading]Bénin – UAC: Alimi Gounou et ses co-détenus devant le procureur ce lundi.  [/su_heading]

Cette forte présence des forces de l’ordre qui semble transformer le campus en un camps militaire est survenue après les affrontements qui ont eu lieu entre la Police républicaine et les étudiants la semaine écoulée.

Une présence des hommes en arme qui donne du fil à retordre aux usagers de la plus grande université du Bénin en occurrence les étudiants qui, à moindre geste, se font interpellés . En dehors du Président de la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin (FNEB) Alimi Gounou arrêté lors des manifestations, plusieurs autres étudiants ont été arrêtés en début de cette semaine , alors qu’ils n’étaient nullement entrain de manifester.

[su_heading]Bénin – UAC : de nouvelles manifestations des étudiants ce samedi[/su_heading]

Une trentaine d’étudiants sont gardés dans les mailles de la Police républicaine depuis quelques jours. Ils devraient être écoutés par le Procureur de la République près du tribunal de première instance de Calavi ce mardi 06 mars 2018.

Mais pour non disponibilité du Procès Verbal de plusieurs d’entre eux l’audience a été reporté au jeudi 08 mars 2018. Certains parents d’étudiants présents au tribunal ce mardi ont exprimé leur étonnement ne sachant pas ce qui est reproché à leurs enfants.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus