Bouleversantes révélations de la science : l’eau minérale en bouteille est contaminée

Plusieurs marques d’eau minérale de par le monde sont concernées par la contamination de l’eau par de minuscules particules de plastique dont les dangers sur la santé sont méconnus.

Cette révélation est le fruit d’une étude publiée mercredi aux États-Unis par des chercheurs qui ont testé l’eau de plus de 250 bouteilles dans neuf pays dont le Liban, l’Inde et les États-Unis, a rapporté bbc.

[su_heading]A (re) lire aussi :Bénin- Santé: 70% des hôpitaux privés sont illégaux [/su_heading]

Dans la plupart des échantillons d’eau en bouteille, 93% plus précisément, il a été retrouvé du plastique. Entre autres marques concernées par cette étude, il y a Aqua, Aquafina, Dasani, Evian, Nestlé Pure Life ou encore San Pellegrino. Cette étude a été menée par une équipe de chercheurs dirigée par Sherri Mason, enseignante à l’université de l’État de New York à Fredonia.

Selon bbc, les éléments chimiques retrouvés dans l’eau en bouteille testée par les scientifiques sont notamment du polypropylène, du nylon et du polytéréphtalate d’éthylène. Dans chaque litre d’eau, ils ont trouvé 10,4 particules d’une taille environnant 0,10 millimètres.

Risques sur la santé ?

Le responsable des chercheurs, Mason, a expliqué cette observation par une remarque simple. « Je pense que cela vient du processus d’embouteillage. Je pense que la plupart du plastique vient de la bouteille elle-même, de son bouchon, du processus industriel d’embouteillage », a-t-il expliqué à l’AFP.

Toutefois, les scientifiques disent ne pas encore maîtriser l’étendu des risques de la consommation de ces particules sur la santé humaine.

Jacqueline Savitz, une responsable de l’ONG Oceana, spécialisée dans la lutte contre la pollution des océans, a estimé que cette étude apportait une raison de plus de limiter la production de bouteilles d’eau en plastique. « Il est plus urgent que jamais aujourd’hui de faire en sorte que les bouteilles d’eau en plastique soient du passé », a dit Mme Savitz.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus