Sécurité

Afghanistan : Un kamikaze tue 57 personnes dans un centre d’enrôlement d’électeurs à Kaboul

L’Afghanistan subit une vague de violences de la part de l’EI et des talibans alors qu’il se prépare pour les élections législatives d’octobre. Au moins 57 personnes ont été tuées après qu’un kamikaze eut frappé un centre d’inscription des électeurs à Kaboul.

L’Etat islamique a immédiatement revendiqué l’attentat dans la capitale Kaboul, qui a également fait 119 blessés. La police a déclaré que le kamikaze visait des civils qui s’étaient rassemblés pour recevoir des cartes d’identité nationales.

--- Publicité---

La rédaction vous conseille aussi : Afghanistan : le cerveau de l’Etat Islamique tué

Les fenêtres dans les bâtiments à des kilomètres ont été brisées par l’énorme explosion qui a fait écho à travers la ville. La police a fermé toutes les routes autour du site de l’explosion, ne laissant passer que les ambulances. Les chaînes de télévision diffusent en direct des images de centaines de personnes désemparées, rassemblées dans des hôpitaux proches des lieux, à la recherche de nouvelles sur leurs proches.

Najib Danish, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a posté sur Facebook: « Le dernier bilan de l’attaque terroriste d’aujourd’hui à Kaboul a atteint 48 martyrs et 112 blessés. Toutes les victimes étaient des civils et les femmes et les enfants sont parmi eux. » L’ambassadeur américain John Bass a écrit sur Twitter: « Cette violence insensée montre la lâcheté et l’inhumanité des ennemis de la démocratie et de la paix en Afghanistan« .

L’Etat islamique a revendiqué la responsabilité dans une déclaration de son agence de presse Aamaq, affirmant qu’elle avait ciblé des « apostats » chiites. Des élections législatives devraient avoir lieu en Afghanistan en octobre et, la semaine dernière, trois policiers chargés de surveiller les centres d’inscription des électeurs dans deux provinces afghanes ont été tués par des militants. Les forces de sécurité afghanes ont lutté pour empêcher les attaques de l’État islamique et des talibans depuis la fin de la mission de combat des États-Unis et de l’OTAN à la fin de 2014.

Les deux groupes lancent régulièrement des attaques, les talibans ciblant généralement le gouvernement et les forces de sécurité, et l’EI attaquant la minorité chiite du pays. Les groupes veulent établir une forme dure de la domination islamique en Afghanistan, et s’opposent aux élections démocratiques.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité