Bénin – Crimes rituels : les médecins traditionnels apportent leur contribution contre le fléau

Face à la recrudescence des crimes rituels, les guérisseurs traditionnels réunis au sein du Syndicats national des médecins traditionnels (Synamitraab), s’engagent à apporter des approches de solutions pour appuyer la lutte des autorités sécuritaires.

Dans un communiqué de presse publié ce samedi 31 mars, les responsables du Synamitraab ont levé un coin de voile sur les actions qu’ils comptent mener contre le phénomène.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Crime rituel au Bénin : Sacca Lafia fait la sourde oreille, les maires s’en préoccupent[/su_heading]

Pour la réussite de la lutte, le Synamitraab fait de l’information une arme puissante. Ils sont convaincus que si le public et les autorités à divers niveaux sont véritablement informés sur les réalités du phénomène la lutte serait facile à mener. C’est pourquoi, ils vont mettre à la disposition des Hommes des médias des éléments nécessaires pour la production des articles et autres productions journalistiques visant à permettre une meilleure connaissance du phénomène.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin – crimes rituels et crapuleux: le gouvernement Talon donne de la voix ce jour[/su_heading]

Les « médecins » traditionnels lèvent le phénomène au-delà du Bénin pour en faire une affaire continentale. Pour le Synamitraab, les crimes rituels constituent un fait qui se produit dans toute l’Afrique. « La cybercriminalité et le crime rituel sont des sujets sensibles, transfrontaliers qui demandent une approche holistique, gage de réponses appropriées de lutte contre cette plaie de nos sociétés contemporaines en proie à une crise des valeurs. », ont-ils précisé.

[su_heading] Crimes rituels au Bénin : le professeur Aza décline la responsabilité des dignitaires[/su_heading]

Ils félicitent et encouragent le gouvernement pour sa promptitude dans la lutte. Le Synamitraab invite tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, peuvent apporter des points positifs à cette lutte à se joindre à lui dans l’intérêt des peuples africains.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus