Société

Bénin – Grève : le débrayage continue à l’UAC

Malgré la suspension de la motion de grève par cinq des syndicats de l’enseignement supérieur, les amphithéâtres sont toujours vides. Ce mardi 03 avril 2018, premier jour de grève de la semaine, les activités académiques prévues pour se tenir ont été avortées.

En effet, les organisations estudiantines et le Synares ne sont pas allés dans le même sens que les cinq autres syndicats qui ont suspendus leur motion de grève. Pendant que les militants du Syndicat autonome de la recherche et de l’enseignement supérieur (Synares) ont choisi de déserter sans tapages, les organisations estudiantines ont jugé bon de descendre dans les amphithéâtres pour sensibiliser les etudiants sur les revendications qui sous-tendent la grève en cours.

--- Publicité---

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin : le second semestre s’annonce pénible à l’UAC[/su_heading]

Ces derniers, contrairement à leurs enseignants, réclament essentiellement l’annulation du nouveau décret portant attribution des allocations dans les universités du Bénin. Quant aux professeurs, ils exigent le recrutement de nouveaux enseignants en nombre suffisant pour répondre aux normes du système LMD. Ils demande également que le gouvernement se penche sur leur statut particulier qui leur accorde des avantages afférents à leur profession.

---Publicité---

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité