Bénin – Patrice Talon sur Tv5 : les coulisses de l’émission

Le Président de la République du Bénin, Patrice Talon était l’invité de l’émission « Internationales » de ce dimanche 22 avril 2018. En l’absence de Sophie Malibeaux, l’émission a été finalement animée par Françoise Joly de TV5 MONDE, et Francis Kpatindé du journal Le Monde.

Cette sortie médiatique du Président de la République deux ans après sa prise de pouvoir a suscité des polémiques au sein de l’opinion publique. Chacun est allé de ses commentaires pour apprécier l’émission. Pour certains, le Chef de l’Etat est passé à côté de la plaque et pour d’autres, le chantre du Nouveau Départ a réussi sa sortie sans fautes. Les journalistes n’ont pas aussi échappé aux critiques. Ils ont été attaqués par certains observateurs de la vie politique, car ils auraient caressé le Président dans le sens du poil. Pour d’autres ils ont été à la hauteur de l’émission.

[su_heading size= »17″]La rédaction vous conseille aussi : Patrice Talon a-t-il réussi sa sortie médiatique sur TV5 Monde ?[/su_heading]

Mais au-delà de ce que tout le monde a vu et entendu, l’un des animateurs de l’émission, Francis Kpatindé dans une interview accordée à la Radio Frisson Fm est revenu sur les coulisses de ce grand moment de télévision.

De la préparation de l’émission

Contrairement à ce que beaucoup ont pensé, l’émission n’a pas été préparée avec le Président Patrice Talon. « Cette émission n’a pas été préparée avec le Chef de l’Etat. Elle a été préparée entre Françoise Joly, rédactrice en chef de ‘’Internationales’’ à Tv5 Monde et moi-même. », affirme Francis Kpatindé. Cette préparation s’est faite sans protocole et n’a pas nécessité beaucoup de travail pour les deux journalistes. « Nous étions les premiers à arriver à Cotonou. Elle, mercredi et moi le jeudi. On s’est vu une ou deux fois pour faire le point et savoir les thématiques à aborder. On devrait être trois, mais à cause des grèves à Air France, Sophie Malibeaux de RFI n’a pas pu rejoindre Cotonou », ajouté-t-il.

Par ailleurs, le rédacteur en chef du journal Le Monde précise que cette émission était prévue plusieurs mois en arrière. A l’en croire, elle aurait pu être réalisée depuis un an à l’occasion du bilan de l’an 1 du Président Patrice Talon. «… ça s’organise pas du jour au lendemain ce type d’émission. Tv5, Rfi et Le Monde ont souhaité interviewé le Président au moment où il bouclait ses deux années au pouvoir. C’était prévue déjà pour l’année dernière. Pour la première année, ça n’a pas pu se faire, et donc ils ont repris rendez-vous pour l’an 2 de l’exercice du pouvoir. », a-t-il fait savoir.

Patrice Talon n’est demandeur de rien

Loin d’être une manœuvre de la cellule de communication de la Présidence pour communiquer autour du bilan des deux ans sur le plan international, cette émission a été une réalité sous la propre initiative des trois médias. « Ce n’est pas le Président Talon qui invite. Ce n’était pas une affaire de promotion, il ne s’agit pas de communication, il s’agit d’information. Il voulait de vraies questions, il voulait des gens qui le bousculent. On ne lui a donc communiqué aucune question. », précise-t-il. Plus loin dans son intervention, il insinue qu’il serait une insulte pour ces trois médias si les questions étaient communiquées à l’avance au Président.

[su_heading size= »17″]La rédaction vous conseille aussi : Bénin – Présidentielle de 2021 : Patrice Talon maintient toujours le suspense sur sa candidature[/su_heading]

Pour Francis Kpatindé, le Président Patrice Talon aurait pu faire avec d’autres médias acquis à sa cause s’il voulait se faire de la communication. Ce n’est donc pas une émission spécialement réalisée à l’occasion des deux ans de gestion. Patrice Talon était simplement un invité d’une émission qui aborde les questions internationales avec des invités de tous les pays.

Le Président a-t-il été à la hauteur des questions ?

Francis Kpatindé est resté indécis sur cette question. Il affirme qu’il ne lui revient pas d’apprécier les réponses données par le Président de la République face aux questions qui ont été posées. Néanmoins, il a estimé que, le Chef de l’Etat a essayé de répondre à sa manière. Sur certaines questions, le Président Patrice Talon a satisfait le journaliste, mais sur d’autres questions la satisfaction n’est pas totale.

Le Chef de l’Etat est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Selon Francis Kpatindé, il a répondu à toutes les questions, même les plus gênantes. Pour lui, il n’en pouvait pas être autrement, car Patrice Talon avait en face de lui des journalistes réputés et connus pour leur sens de rigueur.

[su_heading size= »17″]La rédaction vous conseille aussi : L’entretien de Patrice Talon sur TV5 Monde, Rfi et Le Monde est-il opportun ?[/su_heading]

Pour les autres détails des coulisses, il faut retenir que le temps de l’émission a été maintenu sur 50 minutes. Un aspect qui poussait les journalistes à interrompre quelques fois le Président quand il avait la parole. L’objectif était de pourvoir bien gérer le temps en prenant en compte tous les sujets prévus au menu.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus