A la UnePolitique

Bénin – Scandale du nouveau siège du Parlement : Gbadamassi met Houngbédji au défi !

Le député de la 8ème circonscription électorale du Bénin, Rachidi Gbadamassi a appelé le 10 Avril 2018 à Porto-Novo, le président de l’Assemblée Nationale, Adrien Houngbédji, à un nouveau combat. Celui de faire toute la lumière sur le scandale de la construction du nouveau siège du Parlement béninois.

Saluant les innovations constatées dans le rapport d’activité du président de l’institution parlementaire, le député Rachidi Gbadamassi a appelé Adrien Houngbédji a mené le combat du nouveau siège du Parlement. « Le combat qui vous reste à faire monsieur le président (Adrien Houngbédji – ndlr), (…) c’est de faire en sorte que avant la fin de votre mandat, à défaut d’intégrer le nouveau bâtiment (du Parlement – ndlr), il faut mettre votre savoir-faire et votre expérience pour qu’on puisse accélérer », a-t-il déclaré.

--- Publicité---

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin – Affaire Zinsou : Adrien Houngbédji et Boni Yayi, les cibles de Rachidi Gbadamassi ?[/su_heading]

Pour le député Rachidi Gbadamassi, Adrien Houngbédji doit œuvrer pour que le peuple béninois soit au courant du rôle que chacun a joué dans la construction de ce bâtiment. « En matière de morale, d’éthique et de la bonne gouvernance, monsieur le président, vous êtes une référence et je vous demande de tout faire pour qu’on soit au courant des audits parce que nous devons accompagner le gouvernement dans la lutte contre la corruption », a-t-il adressé à Adrien Houngbédji.

« Nous devons lutter contre les fossoyeurs de l’économie et les mettre hors d’état de nuire » – Rachidi Gbadamassi

Initiés en 2002 et démarrés en février 2009 pour une durée de vingt-quatre (24) mois, les travaux de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale n’ont pu être achevés jusqu’à ce jour malgré l’expiration du délai contractuel. En effet, selon un rapport du Cabinet SIMPRO (2012), ces travaux qui ont englouti plusieurs milliards de francs cfa du contribuable béninois sont bloqués en raison de la nature marécageuse du site de construction ; le retard dans le payement de certaines avances de démarrage ; et surtout la mauvaise organisation des entreprises exécutantes.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Lutte contre la corruption au Bénin : Talon n’est pas la personne indiquée selon le PCB[/su_heading]

Saisi du dossier, la justice béninoise avait interpellé et poursuivi plusieurs personnes impliquées (prestataires de services et autres) dans cette affaire. A cet effet, l’entrepreneur marocain, Abdel Kader Moutaïb avait passé 20 mois en détention avant d’être relaxé. Pour relancer le dossier, le président Talon, a son avènement, aurait diligenté une mission d’audit sur la construction du nouveau siège du Parlement. Ceci, en vue d’éclairer les zones d’ombre de ce scandale dans lequel l’Etat a englouti plus de 20 milliards de francs cfa.

Rappelons que le projet de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale à Porto-Novo vise essentiellement à offrir aux parlementaires béninois : un cadre de travail digne, spacieux, garantissant de bonnes conditions de travail aux députés et au personnel administratif, technique et financier de l’Assemblée nationale ; et des espaces appropriés pour le séjour dans l’enceinte de l’hémicycle, de toutes catégories d’usages (les membres du gouvernement et des autres institutions de la République, les personnalités diverses, le public et la presse etc.).

---Publicité---

2 commentaires

  1. Il ne dégoûte dès que je l’entends. Il incarne l’histoire du bouc qu’il veut donner des leçons de comment sentir bon au mouton.

  2. Enfin, le professeur praticien de droit politique est prêt. Il sort de son laboratoire pour défier son président. Vraiment c’est la preuve que l’élève veut corriger son maître. Je me demande nous sommes dans quel pays. Il est toujours a la recherche des financement pour le PAG .

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité