Société

Inde : le meurtre d’une fillette de 8 ans après viol émeut tout le pays

En Inde, huit hindous sont jugés pour le viol et le meurtre d’une fillette de 8 ans d’une tribu nomade musulmane.

Devant une nuée de caméras, les huit accusés sont extraits de leur véhicule un à un pour être présentés à un juge. Ils sont accusés d’être impliqués dans le viol et le meurtre d’une petite fille qui a bouleversé l’Inde.

--- Publicité---

Le corps de la victime âgée de 8 ans a été retrouvé mutilé il y a près d’une semaine. La fillette aurait été battue à mort avec une pierre par plusieurs hommes de confession hindoue. La communauté musulmane dont elle est originaire manifeste pour demander justice.

Au-delà des tensions communautaires entre musulmans et hindous, ce meurtre a déclenché une émotion immense dans un pays où plus de 40 000 viols sont recensés chaque année. Une indignation publique renforcée cette semaine par le soutien apporté aux accusés par des élus du parti du Premier ministre Narendra Modi.

La famille et l’avocate de la victime affirment avoir reçu plusieurs menaces de mort. Ils sont désormais placés sous protection policière.

---Publicité---

4 commentaires

  1. Dakpe sossou est libre de sa pensée. D’autres avaient affirmé dans ce pays trente ans pour un régime

  2. Le gouvernement nigérian a fait de grands efforts contre boko haram,mais la population reste encore en complicité avec ces faux croyants de boko haram.C’est pourquoi l’armée n’a jamais fini avec cette affaire.La belle preuve est que boko haram est constitué de nigérians purs qui se câchent derrière l’islam pour menacer la population.À quand alors la paix au Nigéria?

  3. L’armée nigériane a fait de grands efforts contre boko haram.Mais la population est encore en complicité avec boko haram,cest pourquoi l’armée n’a pa fini avec cette guerre.À quand alors la paix au Nigéria?

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité