L’An 2- Gouvernance-Talon : Léonce Houngbadji fait un «procès» à la gestion de Patrice Talon

Reçu dans l’émission ‘’Forum Politique’’ sur la Radio Cap Fm ce mercredi 11 avril 2018, le président du Parti pour la Libération du Peuple (PLP), Léonce Houngbadji est revenu sur les deux années de gouvernance de Patrice Talon.

Pendant près d’une heure, l’invité de Wilfried Ahouassou, a décrit une gouvernance politico-économique « hasardeuse, de ruse et de rage ».  En ce qui concerne la réforme du système partisan, ce dernier a estimé qu’elle vise à installer « une police politique ».

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin : congrès constitutif de l’USL d’Ajavon : l’intégralité du discours de Léonce Houngbadji du PLP [/su_heading]

 « (…) C’est de la cosmétique politique. On nous fait agiter quelque chose juste pour atteindre d’autres objectifs. Nous ne sommes pas contre la réforme du système partisan. Nous sommes prêts pour qu’on puisse assainir les partis politiques ». Pour lui,  « les conditions actuelles  ne sont pas favorables pour une réforme du système partisan ». Le président du PLP a aussi affirmé que la  7ème législature du Parlement ne jouait pas pleinement son rôle. Il s’agit d’une  « caisse de résonance » aux ordres du pouvoir en place. Il parle d’une « vassalisation » du Parlement. Il a donc invité  les parlementaires à actualiser « la Lepi»

Sur le plan économique, Léonce Houngbadji parle d’un « désastre » économique.  Ce dernier reproche au gouvernement de Patrice Talon d’avoir pris en otage les secteurs clés du pays notamment « le port » à travers le retour du Programme de Vérification des Importations (PVI) . « On ne nous parle que du coton. En dehors du Coton qui est pris en otage par le Chef de l’Etat et son clan minoritaire vorace au pouvoir. »

« Sur le marché, nous ne consommons que  ce qui vient de l’extérieur, l’huile, le sucre, le poisson. (…) Nous n’avons pas un tissu économique.» Léonce Houngbadji demande au gouvernement de mettre en place les mécanismes économique pour favoriser le retour des investisseurs.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin : « acharnement impitoyable du pouvoir contre l’opposition » selon Léonce Houngbadji [/su_heading]

Le Président du PLP a émis des doutes sur la sincérité du gouvernement concernant  l’opération de lutte contre la corruption. Il parle plutôt d’une traque contre les « opposants ».« C’est une lutte sélective. Ceux qui sont arrêtés dans cette lutte sont ceux qui ne partagent pas les mêmes  points de vue de l’actuel régime. » a-t-il estimé. Au cours de cette émission, Léonce Houngbadji a fait un procès très sévère  de la gestion de Talon avant d’inviter l’actuel gouvernement au « dialogue» et à des reformes  « sociales».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus