Commerce internationale : l’UE prévoie répondre aux taxes américaines

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a exprimé jeudi sa préoccupation, à l’égard des taxes « unilatérales » imposées par les Etats-Unis sur l’acier et l’aluminium.

« Je suis préoccupé par cette décision, l’UE estime que ces taxes américaines unilatérales sont injustifiées et contraires aux règles de l’Organisation mondiale du commerce », a déclaré Juncker dans un communiqué relayé par Anadolu.

Les États-Unis avaient annoncé, en mars dernier, leur volonté d’imposer des taxes additionnelles de 25% et 10% respectivement sur les importations d’acier et d’aluminium en provenance de l’UE à compter du 1er juin 2018.

« C’est du protectionnisme pur et simple: au cours des derniers mois, nous nous sommes constamment engagés aux côtés des États-Unis à tous les niveaux pour résoudre ensemble le problème de la surcapacité dans le secteur sidérurgique »a-t-il déclaré.

Juncker a noté que la surcapacité est restée au cœur du problème, soulignant que l’UE n’en est pas la source mais est au contraire également touchée.

« C’est un mauvais jour pour le commerce mondial, les États-Unis ne nous laissent pas d’autre choix que de poursuivre une procédure de règlement des différends à l’OMC et d’imposer des taxes supplémentaires sur un certain nombre d’importations américaines ». Il a également déclaré que le bloc occidental défendrait ses intérêts en pleine conformité avec la loi sur le commerce international.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus