Côte d’Ivoire : un candidat PDCI pour 2020, est-ce la fin du RHDP ?

Le PDCI, le parti de l’ancien président de la Côte d’Ivoire, Henry Konan Bédié a décidé de ne plus entretenir le suspens ; le PDCI présentera un candidat à la prochaine présidentielle prévue pour 2020.

C’est désormais clair que le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP)  n’aura pas de candidat unique pour 2020. Un des piliers de cette alliance annonce qu’il aura son candidat à lui. De plus, Bédié avait déjà prévenu son allié que si RDPH il y a, cette formation irait à la consultation électorale  avec un candidat sorti des rangs du PDCI.

Cette exigence semble ne pas avoir été du gout de Ouattara qui lui aussi, avait déclaré que chacun pourrait présenter son candidat  et qu’à terme, le RHDP soutiendrait le candidat des partis de l’alliance qui viendrait au second tour. Une vision qui n’est pas partagée par Bédié. Le président du parti septuagénaire, vient de trancher définitivement sur la question du parti unifié. « Le PDCI ne fera pas de congrès », s’est-il voulu formel, avant d’annoncer : « Le PDCI-RDA aura un candidat à la présidentielle de 2020. »

Selon Afrique 7, cette annonce qui apparaît comme une défiance à Alassane Ouattara pourrait avoir des répercussions sur le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Le président ivoirien pourrait sans nul doute limoger les ministres et autres cadres proches du PDCI de Bédié. Mais en attendant ce scénario, le torchon continue de brûler entre les deux locomotives de l’alliance au pouvoir.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus