Rachidi Gbadamassi : « le mal qui freine le développement du Bénin, c’est la corruption »

A l’issue de la présentation, par le gouvernement, du rapport d’audit du projet de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale le 07 mai 2018, le député de la 8ème circonscription électorale du Bénin, Rachidi Gbadamassi, a exprimé sa satisfaction de voir le régime Talon faire de la lutte contre la corruption, comme promis par son chef, un combat de tous les jours et de tous les instants.

Pour le député Rachidi Gbadamassi, contrairement au régime actuel, la corruption et la mal gouvernance régnaient de droit sous le régime du changement et de la refondation. « La corruption était érigée en mode de gouvernance, en témoigne les scandales Maria Gléta, avion présidentiel, ICC, escroquerie du président d’Ebomaf par le président de la République (Boni Yayi – ndlr) et son premier ministre (Lionel Zinsou – ndlr) », a-t-il laissé entendre.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – Scandale du nouveau siège du Parlement : Gbadamassi met Houngbédji au défi ![/su_heading]

C’est pourquoi, le député a salué les efforts que fournit le chef de l’Etat, Patrice Talon, pour en découdre avec les fossoyeurs des ressources de l’Etat et les cadres corrompus de l’administration publique. « Laisser le président de la République allé au bout de cette lutte qu’il a engagé contre la corruption, (…) puisque, le mal qui freine le développement de notre pays à un nom : la corruption », a-t-il plaidé.

Ce plaidoyer du député Rachidi Gbadamassi est motivé par son intime conviction selon laquelle la lutte contre la corruption est un levier de développement dans un pays comme le Bénin, car selon lui, la corruption fait perdre chaque année au pays, des centaines de milliards de francs cfa qui peuvent servirent dans la construction d’infrastructures telles que les écoles, les centres sanitaires, les routes, etc..

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus