RDC : Deux soldats béninois de la Monusco portés disparus

Deux casques bleus du contingent béninois de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) sont portés disparus, quatre jours après l’attaque de leur convoi par des miliciens dans le sud-est du pays, a rapporté l’AFP.

Selon les informations rapportées, leur convoi a été attaqué vendredi par des miliciens maï-maï dans le Tanganyika. Depuis l’attaque deux soldats du contingent béninois sont portés disparus. Le convoi attaqué était composé de « deux véhicules, avec 13 soldats », les « 11 autres sont sains et saufs ». La porte-parole de la Monusco interrogée par l’AFP, a expliqué que  ‘’toute la Mission est mobilisée pour les retrouver ’’. Du côté des officiels béninois aucune information n’a été encore communiquée sur la disparition de ses deux soldats de la Monusco.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : RDC : encore une nouvelle attaque dans le parc Virunga [/su_heading]

Notons que la  force de la Monusco est présente en RDC depuis 1990. C’est le plus important contingent onusien au monde avec un « effectif maximum autorisé de 16.215 militaires, 660 observateurs militaires et officiers d’état-major, 391 policiers et 1.050 membres d’unités de police constituées », selon la dernière résolution du Conseil de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus