Real Madrid – Liverpool : premier message de Sergio Ramos à Mohamed Salah après sa blessure

La blessure de l’attaquant égyptien, au début de la finale de la Ligue des champions, édition 2017-2018 remportée par le Real Madrid (3-1), est un véritable coup dur voire un drame national. À la demi-heure de jeu (Real Madrid – Liverpool), un choc entre Sergio Ramos et Mohamed Salah a provoqué la sortie sur blessure de ce dernier, touché à l’épaule.

Le défenseur et capitaine du Real Madrid a adressé un message sur Twitter à l’intention de l’international égyptien. Dans la nuit de samedi à dimanche, Sergio Ramos a posté un message sur Twitter à l’intention de Mohamed Salah, lui souhaitant une bonne guérison sans pour autant évoquer sa faute comme volontaire.

« Le football te montre parfois les bons côtés, d’autres fois les mauvais. Nous sommes avant tout des collègues. Prompt rétablissement, Salah. Le futur t’appartient. »

Les égyptiens en colère se lancent dans des invectives

« Sale type » , « Ramos le Chien », « Animal », « On se vengera », « Saleté » et autres insultes plus violentes ont été relayées par des anonymes mais aussi des analystes sportifs.

Certains supporters ont fondu en larmes en voyant leur héros national quitter la pelouse en pleurs. Meilleur joueur d’Afrique et de Premier League, Mohamed Salah, dont l’image est omniprésente en Egypte, est devenu cette année une source de fierté en Egypte et dans le monde arabe.

Les comptes Facebook et Tweeter de Ramos ont été remplis d’invectives de supporters Egyptiens et du monde entier, en arabe, en anglais ou en espagnol. Une pétition a même été lancée sur la plateforme change.org, demandant à la Fifa et l’UEFA de sanctionner Ramos pour avoir « intentionnellement blessé Mohamed Salah ». Elle avait recueilli plus de 80.000 signatures dimanche à la mi-journée. La blessure de Salah restera comme un épisode marquant de cette finale de la Ligue des champions, édition 2017-2018.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus