Bénin – Cour des Comptes : Martin Assogba appelle à une révision ciblée de la Constitution

La lutte contre la corruption a pris une nouvelle dimension depuis quelques jours au niveau de certaines Organisations de la Société Civile (OSC) qui ont décidé de se mettre ensemble pour mieux se faire entendre. Ces OSC s’engagent désormais dans un combat pour la création de la Cour des Comptes qui, selon eux est la meilleure arme pour lutter contre la mauvaise gouvernance qui constitue un véritable frein pour le développement du Bénin. Dans une interview exclusive accordée à la rédaction de Bénin Web Tv, Martin Assogba, l’un des membres fondateurs de ladite coalition a tracé le chemin à suivre par les autorités pour que la Cour des Comptes soit une réalité.

Selon le Président de l’ONG ALCRER, la création de la Cour des Comptes n’est pas aussi compliquée que cela paraît aux yeux de certains. Vue le rôle combien important qu’elle va jouer dans la lutte contre la corruption, il pense que rien ne devrait empêcher le Bénin d’en arriver à sa mise en place. Et pour le faire, Martin Assogba propose une révision ciblée de la Constitution. Il évoque les articles 131 et 134 qui devront être touchés pour permettre la création de la Cour des Comptes.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – Création d’une Cour des Comptes : Joël Atayi Guèdègbé répond à Michel Adjaka[/su_heading]

Pour lui, puisque la révision de la Constitution dans son entièrement a déjà échoué trois fois, il faut maintenant aller à une révision partielle de la loi fondamentale. Cette option vise une et une seule finalité qui est la création de la Cour des Comptes. L’objectif selon Martin Assogba est de sortir la Cour des Comptes de la Cour Suprême qui a montré ses limites à travers la Chambre des Comptes.

L’idée est donc de faire de la Cour des Comptes une institution à part entière, indépendante, forte et dotée des spécialistes du droit et des questions de finance. Ainsi, la lutte contre la corruption connaîtra une avancée notable pour le développement réel du Bénin. Tel est le souhait de la Coalition « Maintenant la Cour des Comptes au Bénin ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus