Bénin : les enseignants protestent contre l’évaluation de leur capacité intellectuelle

Réunis au sein de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale, les enseignants de la maternelle et du primaire ont manifesté le 08 juin 2018 à Porto-Novo, leur mécontentement par rapport à la décision de les soumettre à un test de niveau ; une évaluation de leur capacité intellectuelle et professionnelle en situation de classe.

C’est par un sit-in devant le ministère des enseignements maternel et primaire que les enseignants se sont fait entendre sur la décision d’évaluation issue du Conseil sectoriel du dialogue social tenu à Abomey du 22 au 25 mai 2018. « Cette décision… de soumettre un test diagnostic aux enseignants de la maternelle et du primaire est arbitraire », a déclaré Joseph Aïmassè, Porte-parole des manifestants.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – Évaluation des enseignants : les mises au point de la Cstb[/su_heading]

Selon lui, le gouvernement béninois a laissé de côté les voies indiquées pour un état des lieux, à partir des données, des différentes évaluations antérieures des enseignants de la maternelle et du primaire. Un argumentaire très vite démonté par le ministre Karimou Salimane qui a reçu les manifestants. Dans son intervention, il a précisé le contexte de la décision d’évaluation des enseignants et l’objectif qu’elle vise : améliorer la qualité de l’enseignement.

Après ses explications, le ministre Karimou Salimane est resté formel : « l’évaluation n’est pas facultative, donc vous avez intérêt à y participer. Pour rien au monde, ne vous excluez pas du processus. Ce n’est pas y prendre part qui est dangereux pour vous ». Notons que le test d’évaluation du niveau des enseignants est prévu pour se tenir au mois de juin 2018. Le calendrier de cette évaluation sera rendu disponible les prochains jours.

6 commentaires
  1. Kab dit

    S’ils sont vraiment compétents ils ne vont pas protester…

  2. ADAMON dit

    C’est le désert de compétences qui pouce les gens à démissionner attention

  3. Azanhouan dit

    Rien que des incultes pour la plupart incapables de tenir une conversation en 5 minutes Que ceux qui ne vont pas participer au test d’évaluation soit radiés

  4. Ken dit

    De quoi ont ils peur ces enseignants tarés formés uniquement pour les grèves et les marches de protestation. Qu’ils aillent aux textes d’évaluation et le peuple découvrira qui ils sont vraiment. Des enseignants qui fuient les textes….. Ici c’est le Bénin ha ha ha ha.

  5. Moise Christo Bible Tora dit

    Abraham celui qui a créé le Judaîsme était marié à une noire nommée Kétura. Ils ont eu six enfants. Ils ont vécu toute leur vie ensemble. C’est écrit dans la Tora et la Bible. Moïse aussi était marié à une noire. La Tora et la bible ont été falsifiées, ont été blanchies. Abraham est noir. Moïse et Jésus-Christ sont noirs.

  6. Sourou dit

    Certains enseignants protestent juste par solidarité de corps. Ils savent que dans leurs rangs beaucoup n’ont pas du tout ni le profit ni le niveau pour enseigner. Un corps où on retrouve presque toutes les catégories socioprofessionnelles agissant en double casquettes d’enseignants et coiffeurs, coiffeuses, couturiers, photographes etc…Un fourre-tout. Alors, que peut-on en attendre d’autres que les médiocres résultats que nous déplorons chaque fois. Contre vents et marées il faut nettoyer les écuries d’Augias même si cela doit avoir d’impact sur le nombre d’enseignants sur le terrain. La qualité doit-être la priorité dans ce corps afin de lui redonner ses lettres de noblesse. Les enseignants par défaut,ça suffit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus