Bénin – dossier Mètongnon : à la barre, Eustache Kotingan va dans le sens du gouvernement
|

Bénin – dossier Mètongnon : à la barre, Eustache Kotingan va dans le sens du gouvernement

L’épilogue du dossier rétro-commissions perçues par Laurent Mètongnon, alors président du conseil d’administration de la caisse nationale de sécurité sociale (cnss) n’est pas pour bientôt. Repris ce jour Mardi 19 Juin 2018, le procès est à nouveau reporté pour le 27 Juin 2018.

Devant le juge, Eustache Kotingan est allé dans la même direction que le gouvernement en affirmant que le placement effectué par l’ancien président du conseil d’administration de la Cnss, Laurent Mètongnon était un placement risqué parce que la banque internationale du Bénin (bibe) était en difficulté à l’époque. Après son audition, le juge Azo suspend la séance avant de l’envoyer pour le 27 Juin.

Ce fut un énième report du procès concernant l’affaire Cnss – BIBE dans laquelle sont impliqués le syndicaliste Laurent Mètongnon et certains anciens cadres de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (Cnss). Le procès ouvert ce matin, n’est pas allé au bout parce que le juge en charge de l’affaire après avoir écouté de nouveaux témoins appelés dans le dossier notamment l’actuel président du conseil d’administration de la cnss a renvoyé le procès pour le 27 Juin.

Ainsi, Laurent Metongnon et les autres accusés dans l’affaire Cnss retournent pour une énième fois en prison sans être fixés sur leurs sorts.

Accusé d’avoir perçu des rétro-commissions dans cette affaire de placement hasardeux à la Bibe, Laurent Mètongnon, selon le procureur Gilbert Togbonnon, risque cinq (05) à dix (10) ans de prison et d’une amende qui ne peut être inférieure à un million (1.000.000) de francs cfa conformément aux dispositions de l’article 40 alinéa 1 et 53 de la loi 2011-20 du 12 octobre 2011, portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin.

A lire également