Nigéria : « Arrêtez de glorifier les voleurs », le président Buhari aux Nigérians

Le président Muhammadu Buhari a appelé les Nigérians à pratiquer les vertus de l’Islam au-delà de la saison de jeûne. En outre, ils ne devraient pas séparer la religion et la moralité parce que, selon le président, cela encouragerait les dirigeants corrompus.

Dans son message pour marquer la fin du jeûne du Ramadan, Buhari a félicité les musulmans pour l’achèvement de « ce mois de sacrifice spirituellement significatif ». Il les a exhorté à réfléchir sur l’importance du Ramadan en devenant de bons ambassadeurs de l’Islam en tout temps. Le président, dans une déclaration de son assistant spécial principal sur les médias et la publicité, Garba Shehu, a déclaré: « La religion devrait être la boussole morale pour tous les croyants dans leur vie publique et personnelle. »

 « Si les gens permettent aux enseignements de leurs religions d’influencer leurs comportements, des problèmes, tels que la corruption, qui détourne des fonds publics vers des poches privées, auraient été éliminés dans la société ».

Buhari a cependant regretté que «l’égoïsme et la cupidité aient tellement vaincu la conscience des gens qu’ils n’ont pas d’inhibitions morales dans la poursuite de leur cupidité».

« Il est impossible de séparer la morale de la religion, et la suppression de cette connexion encourage les dirigeants corrompus et autres exploiteurs à commettre des atrocités contre la société », a déclaré le président en ajoutant que « Je me demande toujours pourquoi tout vrai croyant, qu’il s’agisse de politiciens, de fonctionnaires ou d’hommes d’affaires, cherche à tirer profit des malheurs des autres ».

Il a exhorté les Nigérians ordinaires à arrêter de glorifier les voleurs en les traitant avec dédain pour avoir apporté des épreuves aux autres. Le président Buhari a enjoint aux chefs religieux de toujours prier pour la paix et l’unité, et d’éviter de faire des déclarations incendiaires qui mettent en danger la paix ou favorisent les conflits. Il a également exhorté les citoyens à se pardonner les uns les autres et à embrasser la paix. Buhari a loué les familles des lauréats des honneurs nationaux pour avoir montré de bons exemples aux Nigérians et a exhorté les hommes et les femmes du pays à copier leurs bons exemples.

« Réformer un pays s’accompagne de difficultés »

Dans une apparente référence aux difficultés du pays, M. Buhari a remercié les Nigérians pour leur patience et leur a assuré que leurs sacrifices ne seront pas vains, ajoutant que réformer un pays qui était en train de se décomposer à cause de la corruption s’accompagnait de difficultés.

 « Mais ces douleurs sont temporaires; L’administration de l’APC que j’ai le privilège de diriger est redevable aux Nigérians ordinaires et ne ménagera aucun effort pour faire de leur sécurité, de leur bien-être et de leur bonheur notre priorité « , a déclaré le président.

Jeudi, le sultan de Sokoto, Alhaji Sa’ad Abubakar III, a déclaré l’Eid-el-Fitr, et la fin du jeûne du Ramadan pour vendredi. Le Sultan a annoncé l’observation de la nouvelle lune du mois Shawwal dans une émission à Sokoto. Le mois islamique de Shawwal vient après les 29 ou 30 jours du mois de Ramadan où les musulmans à travers le monde observent un jeûne d’un mois.

Le Sultan a exhorté la Oummah musulmane à soutenir des prières ferventes pour la nation ainsi que pour une paix et une unité durables au Nigeria et au-delà. Le Sultan a également exhorté les Nigérians à continuer à vivre en paix sans tenir compte des différences religieuses, ethniques et culturelles.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus