Politique

Nigéria : le parlement menace de destituer le président Muhammadu Buhari

Le président nigérian Muhammadu Buhari a été menacé de destitution ce mercredi 06 juin par les parlementaires de son pays, si des mesures fortes ne sont pas prises pour endiguer la corruption et l’insécurité.

Selon les informations rapportées par l’AFP, les deux chambres du Parlement ont affirmé dans une résolution que l’Assemblée nationale « n’hésitera pas à (recourir à) ses pouvoirs constitutionnels si rien n’est fait », après une « session conjointe » tenue à huis-clos à Abuja.

--- Publicité---

Notons que le groupe parlementaire du parti APC majoritaire au niveau des deux chambres du parlement nigérian,   a également dénoncé la résolution  prise « sans vote », à l’issue d’une réunion à laquelle ont pris part « presque exclusivement » des parlementaires de l’opposition.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Nigeria: 182 prisonniers s’évadent d’une prison à Minna [/su_heading]

La résolution exige notamment le limogeage des principaux responsables de la sécurité  qui seraient incapables de protéger les vies et les biens privés. Le chef de la police fédérale, Ibrahim Idris, est ainsi accusé de « ne rien faire » pour empêcher les violences.

Pour rappel, le président Buhari, élu en 2015 sur la promesse de vaincre l’insurrection du groupe jihadiste Boko Haram et de lutter contre la corruption, voit son bilan très critiqué, alors qu’il espère se faire réélire à la présidentielle prévue en 2019.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité