Tournée africaine de Jean-Yves Le Drian : Denis Sassou-Nguesso, premier hôte du français

Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a entamé jeudi matin, sa tournée africaine, par la capitale congolaise, Brazzaville où il a été reçu par le président Denis Sassou-Nguesso, a appris Anadolu, de source officielle.

Arrivé mercredi soir à Brazzaville, Le Drian a «débattu avec le chef de l’Etat des relations entre le Congo et la France, de la crise centrafricaine, de la crise libyenne et de la situation politique en République Démocratique du Congo» où des élections doivent avoir lieu le 23 décembre, a annoncé la présidence congolaise sur la chaîne de télévision d’Etat. La présidence n’a toutefois donné aucun détail sur la teneur des échanges.

Sassou Nguesso pilote le comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye et préside la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), communauté régionale qui regroupe 12 pays dont la RDC et la Centrafrique. La visite du chef de la Diplomatie française à Brazzaville, vise, notamment, à apaiser les relations « compliquées » entre les deux pays, a rapporté dans son édition de jeudi, Radio France Internationale ( RFI).

Le média français note à ce propos que, depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête de la France, Paris a gardé ses distances avec Denis Sassou-Nguesso, alors que le Congo est un acteur régional très actif dans plusieurs dossiers sensibles qui intéressent directement Paris. Après l’entretien avec le chef d’Etat congolais, Le Drian s’est envolé pour N’djamena, la capitale tchadienne, et deuxième étape de sa tournée dans la région. Sur place, il s’entretiendra avec le président Idris Itno Deby.

Vendredi, il achèvera sa tournée par Addis Abeba ( ethiopie) où il aura un entretien avec le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki, sur les opérations de maintien de paix en Afrique.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus