Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara limoge le premier ministre et dissout le gouvernement

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a, par décret, mis fin mercredi aux fonctions  du premier ministre ivoirien Gon Coulibaly et à celles des membres du Gouvernement.

Comme le soupçonnaient certains observateurs, le président ivoirien Alassan Ouattara a procédé à la dissolution du gouvernement ivoirien. Par un décret pris mercredi, il a mis fin aux fonctions de son premier ministre et ainsi à celles de tout le gouvernement.

Le président Ouattara a exprimé « sa satisfaction aux ministres sortants pour leur importante contribution à la mise en œuvre du programme de gouvernement ainsi que pour leur engagement au service de la nation », a déclaré le ministre, secrétaire général de la Présidence de la République Achi Patrick, faisant lecture d’un communiqué.

Il a été aussi annoncé dans le communiqué que le président de la république a pris un second décret, nommant Gon Coulibaly, premier ministre avec pour mission immédiate de « constituer un gouvernement constitué de personnalités issus du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et de la société civile ».

Une information rapportée par APR qui fait noter que la dissolution du gouvernement intervient dans un climat de tension entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et le Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir).

La question du parti unifié demeure la pomme de discorde entre ces deux partis membres de l’alliance au pouvoir. Ouattara avait en effet, fait comprendre à ses alliés que son prochain gouvernement ne comptera que les partis qui auraient ratifié la convention de création du RHDP ; le parti unifié. La physionomie du nouveau gouvernement donnera plus de précision sur la position du chef de l’Etat ivoirien et sur un éventuel divorce définitif entre le RDR et le PDCI-RDA.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus